WOLF Nelly

wolf2Grade : Professeur

Établissement public d’affectation statutaire ou d’exercice : Université de Lille 3

Thématique de recherche :

Points forts de mes activités de recherche :

  • Sociologie de la littérature ;
  • Sociologie des styles littéraires;
  • Littérature et politique;
  • Roman du 19e, 20e et 21e siècles;
  • Roman juif francophone.

Publications 

1.Livres

Ouvrages individuels

  Le peuple dans le roman français de Zola à  Céline, Presses universitaires de France, collection « Pratiques théoriques », 1990, 264 pages.

Une littérature sans histoire. Essai sur le Nouveau Roman, Droz, collection                     « Histoire des idées et critique littéraire », 1995, 216 pages.

Le roman de la démocratie, Presses universitaires de Vincennes, 2003, 262 pages.

 Proses du monde : les enjeux sociaux des styles littéraires, Presses universitaires du Septentrion, 2014, 288 p.

Ouvrages collectifs (direction)

 Amnésies françaises à l’époque gaullienne (1958-1981). Littérature. Cinéma. Presse. Politique. (Actes du colloque « Amnésies françaises à l’époque gaullienne. » Université Charles de Gaulle Lille III, 2010), Classiques Garnier, 2011, 291 pages.

« La France des solidarités (mai 1968-mai 1981) » (avec Djemaa Maazouzi et en collaboration avec Dominique Viart),  Revue des sciences humaines, n° 320, Presses universitaires du Septentrion, octobre-décembre 2015, 208 p.

« Ecrivains juifs de langue française » (avec Maxime Decout), Tsafon, n°70, Lille, automne 2015-hiver 2016, 191 p.

  1. Articles

 Articles dans revue internationale à comité de lecture

 « Un mauvais français », Revue des sciences humaines, université Lille 3, 1979, n°174, p.61-81.

« Le devoir démocratique en littérature », Les cahiers de Fontenay, Ecole normale supérieure de Fontenay-aux-Roses, 1982, n°24-25, p.7-9 et 71- 94.

« Différentes manières de raconter sa vie »,  Revue des sciences humaines, université Lille 3, 1983, n°192, p.109-115.

« Image du peuple et forme narrative dans Hôtel du nord d’Eugène Dabit », Roman 20-50,  université Lille 3, 1988, p.105-112.

 « L’emploi du temps dans les labyrinthes du Nouveau Roman », Roman 20-50, 1994, université Lille 3, n°18, p. 139-149.

« L’intime et l’instant dans L’hôtel du Nord  d’Eugène Dabit », Roman 20-50, université Lille 3, 1994, n°18, p.61-69.

 « Le roman comme démocratie », Revue d’histoire littéraire de la France, 2005, n° 2, p. 343-352.

« Littérature et politique. Le roman contractuel »,  A contrario, revue interdisciplinaire de sciences sociales de l’université de Lausanne,  éditions Antipodes, Vol.5, n°1,2007, p.24-36.

 « Georges Perec : la cicatrice ou le visage de l’exil », Cahiers d’histoire et de littératures  romanes, Universitätsverlag Winter, 2008, Heidelberg, p.105-112.

 « Le menuisier et la blanchisseuse : George Sand et Zola», Revue d’Histoire littéraire de la France, n°4, 2009, p. 899-908.

 « Postures d’exception dans les trois premiers romans d’Annie Ernaux », Études françaises,  volume 47, numéro 1, Montréal, 2011, p.129-140.

«  Le juif roux : présence du stéréotype dans David Golder », Roman 20/50, « Irène Némirovsky », n° 54, décembre 2012, p.31-42.

« Un roman humaniste ? » dans Bruno Blanckeman, Lectures de Marguerite Yourcenar : Mémoires d’Hadrien, Presses universitaires de Rennes, 2014, p.113-123.

« L’étoile de Modiano », dans Europe, n° 1038, octobre 2015, p.14-27.

Entretien avec Henri Raczymow : « Mon obsession a toujours été la Littérature » dans Maxime Decout et Nelly Wolf, « Ecrivains juifs de langue française » Tsafon, n°70, Lille, automne 2015-hiver 2016, p.101-107.

« Altérité, intégration, mélancolie : traces et fonction du yiddish dans le roman français », dans Cahiers d’histoire et de littératures  romanes, Universitätsverlag Winter, mai 2016, Heidelberg, p.177-188..

 Publications dans des ouvrages collectifs à comité de lecture

« Le paradoxe de la condition ouvrière dans  les romans de Paul Nizan », Paul Nizan écrivain, Presses universitaires de Lille, 1989, pp.9-23.

« Le voleur évalué », dans Yves Reuter, Le roman policier et ses personnages,  Presses universitaires de Vincennes, 1990, pp.11-24.

« Léon Bloy, le roman contre la démocratie », Léon Bloy au tournant du siècle, Presses universitaires du Mirail, 1992, pp.285-290.

« Le retour du peuple dans le roman post-symboliste », dans Peuple, Mythe et Histoire, textes réunis par Simone Bernard-Griffith et Alain Pessin, 1997, Presses Universitaires du Mirail.

 « Néo-narrativité et crise de l’enseignement du français », Cahiers d’Histoire culturelle, 1/1997, Les Représentations de la littérature dans l’enseignement (1887-1990), UFR de lettres de l’Université de Tours, 1997, pp.141-149.

« L’écriture communiste », in  Lire Aragon, sous la direction de Mireille Hilsum, Carine Trévisan, Maryse Vassevière, Honoré Champion, 2000, pp.199-207.

«Un roman mal engagé. A propos de Geneviève d’André Gide » in Mélanges  à Bernard Alluin,  2005, Presses universitaires du Septentrion, 2005 pp.403-410.

« Le patronat dans la littérature »  dans le Dictionnaire historique des patrons français, sous la direction de Jean-Claude Daumas, Flammarion, 2010, p. 1270-1274.

« Littérature prolétarienne », dictionnaire Aragon, éditions Champion (à paraître, 2016)

Publications dans actes de colloque à comité de lecture

 « Un écrivain populiste ? A propos de Quand les sirènes se taisent », actes du colloque  international Maxence van der Meersch de l’université d’Artois (2001) dans Roman 20-50, presses du Septentrion, collection « Actes », 2001, p. 173-182.

 « L’écriture  totalitaire », in Ecritures romanesques de droite au XX° siècle,  Actes du colloque de l’université Lille 3  « Existe-t-il une écriture de droite dans le roman ? » (1998)  Editions universitaires de Dijon, 2002, p.27-33.

« L’oral et l’écrit. Autour de La Fille Elisa, d’Edmond de Goncourt », dans Corinne Grenouillet, Eléonore Reverzy,  Les Voix du Peuple XIX° et XX° siècles,  actes du colloque international tenu en 2005 à l’université de Strasbourg « Voix du peuple  dans la littérature », Presses universitaires de Strasbourg, 2006, p.135-144.

 « Figures de la fuite chez Patrick Modiano », dans John Flower (ed.), Patrick Modiano,   Actes du colloque international « Patrick Modiano » à l’université du Kent à Canterbury (Grande-Bretagne), Rodopi, 2007, p.211-222.

 « Langue littéraire et langue nationale. L’exemple d’Albert Cohen » dans Joseph Jurt (éd.),  Champ littéraire et nation,  Actes du colloque de l’ESSE  (Etudes en sciences sociales européennes) tenu en 2004, Frankreich-Zentrum der Albert-Ludwigs-Unversität Freiburg, 2007, p. 81-90.

« Pour une sociologie des styles littéraires »,  dans  Philippe Baudorre, Dominique Rabaté, Dominique Viart,  Littérature et sociologie,  actes du colloque de la SELF XX tenu en 2004,  Presses universitaires de Bordeaux, 2007, pp.81-94.

« Fictions et dictions démocratiques », texte d’une conférence tenue dans le cadre du séminaire du CELTED de l’université de Metz, paru dans  Jean-Marie Privat et André Petitjean (ed.), les voix du peuple et leurs fictions, revue Recherches Textuelles, n°7, Université Paul Verlaine-Metz, 2007, p.19-38.

« L’engagement dans la langue », dans  Formes de l’engagement littéraire,  actes du colloque international de l’université de Lausanne (2005),  Editions Antipodes, 2006, Lausanne, p.131-141.

 « Albert Cohen et la question du style oralisé », Cahiers Albert Cohen n°17, 2007, p.15-26,  Actes du colloque Albert Cohen et la modernité littéraire organisé par l’Atelier Albert Cohen, Paris, université de la Sorbonne, juin 2007.

 « Ecrire en Français moyen », Actes du colloque Littérature et imaginaire social à l’époque gaullienne. L’invention littéraire du  Français moyen  (1958-1981), tenu à l’université de Liège en 2007 dans La Fabrique du Français moyen. Productions culturelles et imaginaire social dans la France gaullienne (1958-1981), sous la direction de François Provenzano et Sarah Sindaco, Bruxelles, Le Cri / CIEL-ULB-ULG, 2009, p.171-181.

« Ascétisme et hédonisme dans Projet pour une révolution à New York », dans Alain Robbe-Grillet. Balises pour le XXIe siècle, sous la direction de Roger-Michel Allemand et Christian Milat, Presses de l’Université d’Ottawa et Presses Sorbonne Nouvelle, 2010, p.365-372. (Actes du colloque d’Ottawa, juin 2009.)

« De quoi Robbe-Grillet est-il la fin ? » dans  Dominique Viart, Laurent Demanze, Fins de la littérature. Esthétique et discours de la fin (I), Armand Colin, 2012, p.79-88. Actes du colloque  « Les fins de la littérature » organisé par l’ENS de Lyon, l’université Lille 3 et l’IUF à l’ENS de Lyon, novembre 2010.

« L’écriture blanche et l’oubli » dans  Nelly Wolf (dir.), Amnésies françaises à l’époque gaullienne (1958-1981). Littérature. Cinéma. Presse. Politique, actes du 5° colloque de l’Edits, université de Lille, mai 2010, Classiques Garnier, 2011, p.133-144.

« De L’Irrévolution à La Dentellière : l’impossible couture sociale », dans Djemaa Maazouzi et Nelly Wolf (et en collaboration avec Dominique Viart), « La France des solidarités (mai 1968-mai 1981) », actes du 7° colloque de l’Edits, université de Lille,mai 2014, Revue des sciences humaines, n° 320, Presses universitaires du Septentrion, octobre-décembre 2015, p.81-89.

«L’Urbanité des Choses » dans Benoît Denis et Pierre Popovic, (dir.), Une cité entre deux mondes. La ville dans les arts et la littérature en France de 1958 à 1981, actes du sixième colloque de l’EDITS, université de Montréal/Téluq, mai 2013, Nota bene, Montréal, 2016.

« « Malgré son style, Aurélien s’est fait battre. » » dans Dominique Massonaud et Julien Piat , Aragon romancier : genèses, modèles, réemplois, Actes du colloque de l’université de Grenoble, mai 2012,  Paris, Classiques Garnier, 2016, p.79-91.

« Le peuple en toutes lettres», dans Emilie Goin et François Provenzano, Les Rhétoriques du peuple, actes du colloque de l’université de Liège, « Figures du peuple : rhétorique et société», novembre 2013,  Exercices de rhétorique 7, Ellug, 2016 (publication en ligne).

 

A paraître

 « Révolution sexuelle, style littéraire et style de vie ». Communication au  quatrième colloque du groupe EDITS : La France à l’heure des libérations ou les lendemains de 68, université de Liège, 9-10 juin 2011.

« Proses du monde. » Communication au Colloque international  « Sociologie du style littéraire », université libre de Bruxelles, 9-11 avril 2014. (ConTexte).

« Roman et démocratie : contrat, fiction, diction », communication à la journée d’études « Le politique au carrefour des disciplines », organisée par l’institut des humanités de l’université Paris VII, 11 décembre 2014, (Raison publique, septembre 2016).

« Ecrire ou conter : la question des apprentissages scolaires dans l’œuvre de Louis Guilloux », communication au colloque  « L’écrivain, l’institution scolaire et la littérature. L’écrivain face aux modèles scolaires.1880-1960 »,23-25 juin 2016, université Paris IV.

 « Perec’s ghost city » communication au colloque Paris in Post-War Jewish Literary Memory, Israel and Golda Koschitzky Center for Jewish studies, York University, Toronto 23-25 mai 2016.

Comptes rendus de livres

1997. Pour la revue Romantisme, compte rendu de l’ouvrage de Claudie Bernard, Le Passé Recomposé, Hachette, 1996.
2000. Pour la Revue des Sciences Humaines, comptes rendus de Léon Bloy, Journal, Bouquins, et Léon Bloy, un siècle de réception, Revue des lettres modernes, Minard, 2009.
Pour la revue Romantisme, compte rendu de l’ouvrage de Roger Fayolle (in memoriam), Comment la littérature nous arrive, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2010.
Pour la Revue d’Histoire Littéraire de la France, compte rendu de l’ouvrage d’Isabelle Daumas, Les Grandes disparitions, Presses universitaires de Vincennes, 2009. 

Conférences

 -Au séminaire doctoral du Centre Interlangue-Texte, Image, Langage, Université de Bourgogne, présentation de mon livre, Le roman de la démocratie, Dijon,10 mars 2010.

 -Aux Journées de l’Institut régional du travail social : « Imaginaire social et littérature », Lille, 8 novembre 2010.

 -Aux Conférences du Forum de l’Université de Tel Aviv, : « Roman  juif et régionalisme », Tel Aviv, 11 décembre 2012.

– Au séminaire de recherche organisé par Alain VAILLANT à l’université Paris Ouest-Nanterre : Le roman de la démocratie : critiques et perspectives », 30 mai 2014.

-A la Médiathèque du Vieux Lille, dans le cadre des « Rencontres de Lille 3 », présentation de l’ouvrage Amnésies françaises à l’époque gaullienne, 25 novembre 2015.

– Séminaire Doctoral Les Alphabets de la Shoah. Memoria e narrazione, Université de Vérone,  : « Perec et son dibbouk», 13 avril 2016.