Victor MARTINEZ

« Passion selon Saint-Matthieu » (M.M.)

Grade : PRCE de Français Lettres modernes

Docteur en Littérature, Langue et Civilisation françaises à Paris 3 Sorbonne nouvelle.

Qualification MCF section 9 en Langue et littérature françaises

Établissement public d’affectation statutaire ou d’exercice : Université de Lille

Thématiques de recherche : Poésie, traduction, littérature générale

Membre de l’ALITHILA (Lille3) et membre associé du CECILLE (Lille3)

 

Publications

  1. Ouvrages, directions d’ouvrages ou de cahiers :

André du Bouchet. Poésie, langue, événement, préface de Michael Bishop, Amsterdam/New York, Rodopi, janvier 2013.

La mort sous les yeux : la mort dans tous ses états à la charnière du XXIe siècle, co-direction avec Cathy Fourez, Paris, Hermann, 2014 (ALITHILA/CECILLE).

Direction du volume « André du Bouchet », Europe, n° 986-987, juin-juillet 2011.

Direction du dossier « Leopoldo María Panero », Po&sie n° 145-146, avril 2014.

Quand le délit est dans le texte : le genre policier, une littérature de l’excès ?, co-direction avec Cathy Fourez et Raphaël Villatte (CECILLE), Asterdam, Peter Lang, 2011.

2. Articles universitaires :

« Que faire de la notion d’événement en didactique du poème », dans Enseigner des lectures créatives, Actes du colloque de Grenoble de mars 2016, sous la direction de Nathalie Rannou, Paris, Hermann, 2017, p. 135-148.

« Philosophie, poésie, politique : l’état de la désunion », dans Michel Deguy : exercices de contrariété, sous la direction d’Esther Tellermann, Paris, Hermann, 2017, p. 72-83.

« Ce que la machine fait au poème », dans L’imaginaire machinique, Actes de la Journée d’étude de Lille3/MESHS, sous la direction d’Isabelle Boof-Vermesse, ALITHILA/CECILLE, Presses  universitaires de Sofia, 2017 (à paraître).

« La mort sans identification de violence et ses effets sur les discours et les genres », dans La mort sous les yeux, Actes du colloque de Lille, Paris, Hermann, 2014, p. 381-393.

« La réception de Leopoldo María Panero dans la poésie française extrême contemporaine : le cas de Cédric Demangeot », actes du colloque « Leopoldo Maria Panero », L’Âge d’or, n° 7, Université de Paris Marne-la-Vallée, 2014.

« Témoigner de Paul Celan : figures de la réticence dans un avant-texte d’André du Bouchet », publié sur le site Fabule. Atelier littéraire, 2013 (http://www.fabula.org/atelier.php?Temoigner_de_Paul_Celan).

« Une réinterprétation du champ poétique en France au 20e siècle : le cas de Guy Viarre et de la revue moriturus », French forum, volume 37, numbers 1-2, winter/spring 2012, p. 83-95.

« Aristote enfant », dans Présence d’André du Bouchet (actes de colloque de Cerisy), Paris, Hermann, 2012, p. 245-259.

« La revue moriturus et les poètes en temps de détresse », Europe n° 998, juin 2012, p. 319-329.

« Violence, narration, genre : ce que la langue peut dire dans A.B.U.R.TO., de Heriberto Yépez », dans Quand le délit est dans le texte. La littérature policière : une littérature de l’excès ? (actes du colloque international « Lieux et figures du déplacement : quand le délit est dans le texte », Université Charles de Gaulle – Lille 3, octobre 2009, sous la direction de Cathy Fourez), Amsterdam, Peter Lang, janvier 2011, p. 87-100.

« L’événement », Europe, n° 986-987, juin-juillet 2011, p. 132-143.

« Traduction et extériorité : Hopkins en du Bouchet », dans Traduire le même, l’autre et le soi (actes du colloque « Traduire le même, l’autre et le soi », Aix-en-Provence, décembre 2008, sous la direction de Francesca Manzari et Fridrun Rinner), Presses universitaires de Provence, 2011, p. 215-226.

« Pour une phénoménologie de l’inapparent », (actes du colloque franco-allemand « Figures de l’absence/Figuren der Absenz » à Paris, Maison Heinrich Heine, mars 2009, sous la direction de Anke Grutschus et Peter Krilles) dans Figures de l’absence/Figuren der Absenz, Berlin, Frank et Timme, 2010, p. 59-72.

« Marges créatrices », dans Frontières, marges et confins (actes du colloque « Frontières, marges et confins », de Nanterre Paris 10, juin 2008, sous la direction de Corinne Alexandre-Garner), Presses universitaires de Nanterre, 2008, p. 277-288.

« Poésie et perception », dans Alter. Revue de phénoménologie, n°15, Université Panthéon Sorbonne de Paris, Paris, septembre 2007, p. 211-230.

« Nicolas Poussin aux sources de l’écriture de Dans la chaleur vacante d’André du Bouchet », (actes du XXVe congrès de la Société française de littérature générale et comparée, Valenciennes, septembre 2005, sous la direction de Karl Zieger), dans Correspondances : vers une redéfinition des rapports entre la littérature et les arts, Presses universitaires de Valenciennes, 2007, p. 109-118.

« L’inachèvement d’Oreste : constitution du Droit et tragédie de l’existant dans Les Euménides d’Eschyle », dans Applied Semiotic/Sémiotique appliquée n°14, Université de Toronto (Canada), septembre 2004, p. 21-28.

« La tragédie de l’attestation dans Moïse et Aaron d’Arnold Schönberg », dans Applied Semiotic/Sémiotique appliquée, vol. 4, n°11-12, Université de Toronto (Canada), juin 2002, p. 219-232.

« La pensée du « Tout-monde » dans l’œuvre d’Édouard Glissant », (actes du colloque « Société et littérature antillaises aujourd’hui, Perpignan, novembre 1994, sous la direction de Cathy Delpech et Maurice Roelens), dans Société et littérature antillaises aujourd’hui, Presses Universitaires de Perpignan, « Cahiers de l’Université de Perpignan » n° 25,  Perpignan, 1997, p. 153-164.

3. Editions critiques :

Un mot : ce n’est pas le sens, textes inédits d’André du Bouchet, bilingue anglais/français, édition et préface de Victor Martinez, postface et traduction de Michael Bishop, éditions VVV, Halifax, Canada, février 2013.

Le second silence de Boris Pasternak, d’André du Bouchet, édition et préface de Victor Martinez, Rennes, La rivière échappée, 2009.

4. Traductions littéraires avec travail éditorial (traductions de l’espagnol sauf mention) :

« Anfal », de Choman Hardi, traduit de l’anglais, revue Europe , mars 2017, p. 171-181.

« Que vous dirais-je d’Anfal ? » de Choman Hardi, traduit de l’anglais, revue Conséquence, avril 2017, p. 25-34.

Copie, de Dolores Dorantes, Toulouse, Fissile, 2017.

Poèmes de l’asile de Mondragón, co-traduction avec Cédric Demangeot, Toulouse, Fissile, 2017.

Des choses détruites, de Leopoldo María Panero, Toulouse, Fissile, 2017.

Poèmes de l’asile de Mondragon, de Leopoldo Maria Panero (co-traduction avec Cédric Demangeot), Toulouse, Fissile, 2017.

Mon cerveau est une rose. Essais, de Leopoldo María Panero, Toulouse, Fissile, 2016.

Conjurations contre la vie. Poèmes 2005-2010, de Leopoldo María Panero, co-traduction avec Cédric Demangeot et Rafael Garido, Toulouse, Fissile, 2016.

Ainsi fut fondée Carnaby Street, de Leopoldo María Panero, co-traduction avec Aurelio Diaz, Toulouse, Le grand os, 2015.

Bonne nouvelle du désastre et autres poèmes (1984-2004), de Leopoldo María Panero, co-traduction avec Cédric Demangeot, Les Cabannes, Fissile, septembre 2013.

Proses festives, de Francisco de Quevedo, Avignon, Les fondeurs de brique, 2011.

Journal d’un poète jeune marié, de Juan Ramón Jiménez, Toulon, La Nerthe, janvier 2009.

« Sévérité », de Pablo Neruda, dans Moriturus n° 4-5, avril 2005.

Heurs et malheurs, de Francisco de Quevedo, Mille et une nuits, Paris, octobre 2005.

De l’essentielle hétérogénéité de l’être, d’Antonio Machado, Payot & Rivages, Paris, décembre 2002.

5. Publications littéraires :

Kreiss et Conwell (constructions), Bruxelles, La lettre volée, 2017.

Carnets du muet, Toulouse, Fissile, 2016.

Coupe franche, Toulouse, Fissile, 2016.

A l’explosif, Bruxelles, La lettre volée, 2014.

Une accalmie, Amay, L’arbre à paroles, 2013.

De charge et de froid, Amay, L’arbre à paroles, 2011.

Poème de l’eau, Amay, L’arbre à paroles, 2009.

Angle de vue, Amay, L’arbre à paroles, 2005.

Photogrammes, Amay, L’arbre à paroles, 2001.

Terre seconde, Toulouse, N&B, 2000.

6. Articles littéraires, notes, essais, entretiens :

« La traduction selon Fernand Verhesen », dans L’étrangère, n° 36, février 2017, p. 27-36.

« Une lecture des Jungles plates, de Jean-Patrice Courtois », dans Il particolare n° 30, novembre 2015.

« La stupeur et l’exception : Jean-Paul Michel », dans Nue n° 56, octobre 2014.

« Mélodie et jugement, de Jean-Patrice Courtois », dans Europe, mars 2014.

« Comme un frère », entretien avec Paul Auster (2e volet : Jacques Dupin), Europe, n° 998, juin 2012, p. 15-27.

« Déliaison du fragment », dans L’étrangère, n° 34, mars 2013, p. 49-67.

« Air », présentation du dossier « André du Bouchet » dans Europe, n° 986-987, juin-juillet 2011, p. 3-6.

« La volonté de prendre des risques », entretien avec Paul Auster (1er volet : André du Bouchet), Europe n° 986-987, juin-juillet 2011, p. 15-24.

« Poésie et politique : rencontre avec Pierre-Yves Soucy », Il particolare n° 23-24, juin 2011, p. 201-205.

« Les précipités « obscènes » des poèmes beckettiens », L’arbre à paroles n°146, Amay (Belgique), hiver 2009-2010, p. 11.

« François Rannou, Contretemps paradist », Europe n°969-970, janvier-février 2010, pp. 331-332.

« Le mariage d’hiver » (à propos de Le journal d’un poète jeune marié de Juan Ramón Jiménez), dans Romanitas. Lenguas y literaturas romances, volume 2, Université de Puerto Rico, 2007.

« Le corps du traduire », dans L’Étrangère n° 16-17-18, éditions La Lettre volée, Paris/Bruxelles, juin 2007, p. 17-27.

« Les sources de la vitalité (étude d’un poème récent d’André du Bouchet) », L’Étrangère n° 16-17-18, éditions La Lettre volée, Paris/Bruxelles, juin 2007, p. 143-166.

« Ville réelle et humanité immémoriale dans Berlin Alexanderplatz, d’Alfred Döblin », Tausend Augen, Hors série n°3 « Villes réelles, villes imaginaires », Lille, novembre 2004.

7. Communications universitaires non publiées :

« Traduire pour ne plus avoir de liens », communication à la journée d’étude « Le travail de traduction et les universitaires » du 6 novembre 2015, sous la direction de Michèle Guillemont et Ronald Jenn, université de Lille, CECILLE.

« Traduction et poétique : Joyce en du Bouchet », communication à la journée d’étude « Joyce dans les Suds » du 18 mars 2014, sous la direction de Michèle Guillemont, université de Lille, CECILLE.

« Une situation de traduction singulière : les Proses festives de Quevedo », communication à la journée d’études « Textes du siècle d’or hispanique : sources historiques, objets littéraires ? », sous la direction de Juan Carlos Estenssoro et Michèle Guillemont, Université Charles de Gaulle Lille 3, 15 juin 2011.

« L’événement sans signe comme figuration invisible d’une violence ultime », communication au colloque « Violence et événement », sous la direction de Ana Maria Binet, Université de Bordeaux 3, 6-7-8 décembre 2007.

« Poésie, langue et événement », communication au séminaire « Lyrisme et subjectivité » de Paris 3 Sorbonne nouvelle, « Recherches sur la poésie contemporaine », Paris, 30 mars 2007.

« L’espace à l’épreuve de sa signification : une étude de cas (Berlin Alexanderplatz d’Alfred Döblin, Poète à New York de Federico Garcia Lorca et Dans la chaleur vacante d’André du Bouchet) », Centre Marc Bloch, Berlin (Allemagne), novembre 2005.

« Eclatement de l’Epopée et reconstitution de la Relation », communication au colloque « Désirs et débris d’épopée », sous la direction de Saulo Neiva, Université de Clermont-Ferrand, mars 2005.

« « Une brèche dans l’enfermement nominal » : fonctions et limites de l’illisible selon André du Bouchet », communication au Congrès du G.R.E.S., Université Autonome de Barcelone, juin 2003.