LEROY Alexandre

avatarSujet de thèse : Mutations de l’héritage rabelaisien dans la littérature française du XIXème siècle : la figure du bon vivant et le rapport à la nourriture (Soutenance prévue le 5 novembre 2016).

Directeur : M. Andrea Del Lungo

Contact

Résumé : Il sera question de montrer l’influence de l’écriture de Rabelais sur la littérature du XIXe siècle, ceci à travers la représentation du bon vivant mais aussi du repas. En effet, si l’on peut voir un certain nombre d’ouvrages traitant d’une imprégnation potentielle de quelques auteurs du XIXe siècle par le texte rabelaisien (à l’image de Balzac et l’héritage de Rabelais de Michel Brix (PUF, 2002)), il serait intéressant de choisir un point de vue global sur le siècle, et de recontextualiser en remarquant les références des multiples écrivains quant à des œuvres telles que Gargantua, ainsi qu’entre les auteurs du XIXe eux-mêmes. On étudiera dans cette optique le bon vivant décrit par Rabelais, en tentant de dégager ce qui fait sa spécificité ; cette représentation sera comparée à l’image que donnent ses adaptations par des auteurs tels qu’Emile Zola, avec par exemple le personnage de « Mes-Bottes » dans L’Assommoir. Il sera également question de voir comment les écrivains du XIXe siècle font coïncider le texte de référence avec leurs styles propres, quel que soit leur degré de filiation (l’un des plus manifestes étant dans Les Cent contes drolatiques, par Honoré de Balzac). On se demandera en outre si les gravures de Gustave Doré ont pu influencer la vision du personnage au XIXe siècle. L’on verra enfin que l’influence rabelaisienne demeure même dans des œuvres dont le propos en parait éloigné, comme dans A rebours ou encore A vau-l’eau de Joris-Karl Huysmans ; on montrera aussi qu’une des mutations les plus notables de l’écriture durant le siècle est dans la description du repas, par exemple sous la plume de Gustave Flaubert.

PUBLICATIONS

Articles

  • « Un néo oublié : la littérature française néo-rabelaisienne du XIXe siècle » (A paraître prochainement dans la revue canadienne Le Pied).
  • « La Représentation du corps féminin chez quelques admirateurs célèbres de Rabelais au XIXe siècle » (A paraître dans la revue de l’Université de Lille UL3)

Comptes-rendus

  • Compte-rendu sur Eléonore Reverzy et Bertrand Marquer, La Cuisine de l’œuvre au XIXe siècle. Regards d’artistes et d’écrivains (Presses Universitaires de Strasbourg, 2013, collection « Configurations littéraires », 248 p.) dans la Revue des Sciences Humaines (RSH), « Espaces phototextuels », textes réunis par Danièle Méaux, Septentrion, n°319, mars 2015.
  • Compte-rendu de la séance Hors-Série n°1 du Doc’Time, sur l’édition des styles sous Word, et présentée par Mme Michaela Bjuggfalt (sous la direction de Mme Marie-Madeleine Castellani). Le Doc’Time est un groupe de travail j’ai créé pour le laboratoire Alithila et ses doctorants, dont j’assure l’organisation, l’accueil, la modération ainsi que l’écriture des comptes-rendus.
  • Compte-rendu de la huitième séance du Doc’Time (28/04/16), sur le sujet « Le décadent ou la haine de la démocratie » (sous la direction de Mme Sylvie Thorel).
  • Compte-rendu de la septième séance du Doc’Time (18 mars 2016) sur le sujet « La création littéraire, champ de réception contemporaine au Portugal et moderne en France de l’œuvre de Gil Vicente » (thèse de M. Philippe-Alexandre Gonçalves, sous la direction de M. Karl Zieger (Lille 3) et en cotutelle de l’Université de Porto).
  • Compte-rendu de la sixième séance du Doc’Time (05 février 2016) sur le sujet « Song et Philosophie dans la seconde moitié du XVIIIe siècle » (thèse de Mme Hélène David, sous la direction de Mme Caroline Jacot-Grapa, Lille 3).
  • Compte-rendu de la cinquième séance du Doc’Time (15 décembre 2015) sur le sujet « Les écritures de l’Histoire au début du XIXe siècle » (thèse de M. Dimitri Julien, sous la direction de M. Andrea Del Lungo et de Mme Dominique Dupart, Lille 3).
  • Compte-rendu de la quatrième séance du Doc’Time (27 mai 2015) sur le sujet « L’engagement littéraire en France et en Iran durant les années 1941 à 1953 » (thèse de Mlle Neda Sharifi, sous la direction de M. Karl Zieger, Lille 3).
  • Compte-rendu de la troisième séance du Doc’Time (27 mars 2015) sur le sujet « Peut-on scander le vers syllabique ? Métrique et prosodie dans la poésie française » (thèse de Mlle Juliette Lormier, sous la direction de M. Yves Baudelle, Lille 3).
  • Compte-rendu de la deuxième séance du Doc’Time (19 janvier 2015) sur le sujet « Traitement de la folie et des passions chez les imitateurs de l’Arioste (1544-1615) : Aspects médicaux, anthropologiques et esthétiques » (thèse de Mlle Marion Bracq, sous la direction de Mme Anne‑Pascale Pouey‑Mounou, Lille 3).
  • Compte-rendu de la séance d’ouverture du groupe de travail Doc’Time (09 décembre 2014).
  • (Les comptes-rendus du Doc’Time sont publiés sur le site du laboratoire Alithila, et disponibles à l’adresse suivante http://alithila.recherche.univ-lille3.fr/index.php/espace-doctorants/)

COMMUNICATIONS

Communications dans des colloques internationaux

Conférences invitées

  • Présentation de ma thèse « Mutations de l’héritage rabelaisien dans la littérature française du XIXe siècle : la figure du bon vivant et le rapport à la nourriture », sous la direction de M. Andrea Del Lungo. (Invitation du laboratoire CALHISTE de Valenciennes lors de la « Première Journée des Doctoriales du CALHISTE »). Université de Valenciennes, 18 juin 2014.
  • Présentation de ma thèse aux Journées Jeunes Chercheurs dans la Cité de Lille, le 18 octobre 2014.

TRAVAUX

Créateur et organisateur du groupe de travail Doc’Time à destination des doctorants du laboratoire.