HACHE Sophie

avatarGrade : Maître de conférences

Établissement public d’affectation statutaire ou d’exercice : Université de Lille 3

Thématiques de recherche :

  • Etude de la langue et du style des écrivains de l’âge classique.
  • Stylistique, rhétorique
  • Eloquence sacrée

 

Publications 

Ouvrage personnel

La Langue du ciel. Le sublime en France au XVIIe siècle, Paris, Champion, collection « Lumière classique », 2000.

Illu 1

Direction d’ouvrages collectifs

  • À la croisée des arts, sublime et musique religieuse en Europe (XVIIe– XVIIIe siècles), en collaboration avec T. Favier, Paris, Garnier, « Musique et littérature », 2015.

Illu 3

  • L’Épithète, la rime et la raison. La lexicographie poétique en Europe, XVIe-XVIIe siècles, en collaboration avec A.-P. Pouey-Mounou, Paris, Garnier, « Études et essais », 2015.

Illu 4

  • L’oraison funèbre, numéro thématique de Papers on French Seventeenth Century Literature, revue internationale à comité de lecture, vol. XLII, n° 82, 2015.

Articles dans des revues

  • « Tragédie et opéra chez Longepierre et La Motte, entre théorie et pratique », Littérature classique, n° 52, Campistron et consorts : tragédie et opéra (1683-1733), automne 2004, p. 303-3013.
  • « Le verbe de Fléchier, idéal d’un langage total », Littératures classiques. n° 50, Les Langages du XVIIe siècle, printemps 2004, p. 85-97.
  • « Voici qui est plaisant : l’emploi des présentatifs voici et voilà dans Le Malade imaginaire de Molière », Styles, genres, auteurs, n° 6, dir. V.-D. Le Flanchec et C. Stolz, PUPS, 2006.
  •  « Bossuet, Bourdaloue et Fléchier, vers une expression claire dans le sermon de la seconde moitié du XVIIe siècle », Les Amis de Bossuet, n° 34, 2007.
  • « Le style de l’histoire dans l’Oraison funèbre de Condé de Bossuet », XVIIe siècle, n° 245, octobre 2009, p. 703-716.
  • « L’articulation narrative dans Printemps et autres saisons : remarques sur l’emploi des présentatifs », Les Cahiers Le Clézio, n° 2, dir.  C. Cavallero et B. Thibault, 2009.
  • « L’expression de la surprise dans Mithridate de Racine : remarques syntaxiques et pragmatiques », L’Information grammaticale, n° 127, octobre 2010, p. 28-32.
  • « Les Oratoriens et la messe aux XVIIe et XVIIIe siècles : perspectives rhétoriques », Revue Bossuet, Supplément au n° 2 « L’éloquence de la chaire à l’âge classique », 2011, p. 161-173.
  • « L’expression concise dans les Fables de La Fontaine. Remarques grammaticales et stylistiques sur la proposition averbale », L’Information grammaticale, n° 131, octobre 2011, p. 18-22.
  • « L’amplification dans les oraisons funèbres de Fléchier : l’éclat de l’épithète », Exercices de rhétorique [En ligne], 4 | 2014, mis en ligne le 29 septembre 2014. URL : http://rhetorique.revues.org/347 ; DOI : 10.4000/rhetorique.347
  •  « L’oraison funèbre. Introduction », Papers on French Seventeenth Century Literature, vol. XLII, n° 82, 2015, p. 9-17.

Articles et chapitres dans des ouvrages collectifs

  •  « La rhétorique du sublime au XVIIe siècle : ses enjeux dans la reconnaissance d’une littérature française », Ch. Mazouer (dir.), Recherches des jeunes dix-septiémistes. Actes du Ve colloque du CIR17, Gunter Narr Verlag, Tübingen, 2000, p.129-138.
  • « Ouvrez donc les yeux, ô mortels : l’écriture de l’évidence dans les sermons de Bossuet », dans G. Peureux (dir.), Lectures de Bossuet. « Le Carême du Louvre », Presses Universitaires de Rennes, 2002, p. 75-88.
  • « Le saisissement de l’âme : sublime et admiration à l’âge classique », dans D. Denis et F. Marcoin (dir.), L’Admiration, Artois Presses Université, « Manière de Critiquer », 2003, p. 119-130.
  •  « Le portrait secondaire dans les panégyriques de Bossuet », dans S. Macé (dir.), Fossugt,/em>, éd. L’Echelle de Jacob, « La Toison d’or », 2004, p. 77-89.
  •  « Les fleurs de l’éloquence : critique de l’ornement dans la réflexion littéraire », dans E. Coquery (dir.), Rinceaux et figures. L’ornement en France au XVIIe siècle, Paris, éditions du Louvre, 2005, p. 215-225.
  • « Étude de langue et style », dans Cardinal de Retz. Mémoires, Atlande, collection « Clefs concours », 2005, p. 113-181.
  • « Le dieu-soleil : la syllepse comme figure mondaine dans la poésie chrétienne d’Antoine Godeau », dans Y. Chevalier et Ph. Wahl (dir.), La syllepse, figure stylistique, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 2006, p. 233-243.
  •  « Parler pour être entendu. La question de l’obscurité dans le sermon de la première moitié du XVIIe siècle », dans D. Denis (dir.), L’Obscurité. Langage et herméneutique sous l’Ancien Régime, Academia Bruylant, 2007.
  •  « Un poète manipulé : les modalités de l’action dans les Œuvres poétiques de Théophile de Viau », dans G. Peureux (dir.), Lectures de Théophile, Presses Universitaires de Rennes, 2008.
  •  « Élevez maintenant, ô Seigneur ! et mes pensées et ma voix. Sur les énoncés exclamatifs dans les Oraisons funèbres de Bossuet », en collaboration avec S. Macé, dans D. Denis et al. (dir.), Au corps du texte. Hommage à Georges Molinié, Paris, Champion, 2010, p. 111-125.
  •  « Étude grammaticale », dans Racine. Mithridate, Paris, Atlande, collection « Clefs concours », décembre 2010.
  •  « Étude grammaticale », dans La Fontaine. Fables, Paris, Atlande, collection « Clefs concours », 2011.
  •  « Balzac en théologie : Socrate chrestien », dans J.-P. Gay et Ch.-O. Stiker-Métral (dir.), Les métamorphoses de la théologie. Théologie, littérature, discours religieux au xviie siècle, Paris, Champion, 2012, p. 23-44.
  • « Ragoût contre cassonade. Les remarques stylistiques dans le Socrate chrestien de Guez de Balzac », dans C. Barbafieri et J.-Chr. Abramovici (dir.), L’Invention du mauvais goût à l’âge classique (XVIIe-XVIIIe siècle), Louvain-Paris-Walpole, Peeters, 2013, p. 47-61.
  • « L’oraison funèbre, enquête sur une littérarité problématique », dans C. Badiou-Monferran (dir.), La littérarité des belles-lettres. Un défi pour les sciences du texte ? Garnier, 2013, p. 93-103.
  • « La prose nombreuse de Fléchier », dans N. Laurent et al. (dir.), Figures et normes. Mélanges offerts à Gérard Berthomieu, Dijon, Presses Universitaires de Dijon, 2014, p. 191-199.
  • « Introduction » dans S. Hache et T. Favier (dir.), À la croisée des arts. Sublime et musique sacrée en Europe (XVIIe-XVIIIe siècles), Paris, Classiques Garnier, « Musique et littérature », 2015, p. 7-45.
  • « Le sublime de l’harmonie imitative : autour des motets de Mondonville », dans S. Hache et T. Favier (dir.), À la croisée des arts. Sublime et musique sacrée en Europe (XVIIe-XVIIIe siècles), Paris, Classiques Garnier, « Musique et littérature », 2015, p. 295-308.
  • « Le bel usage de l’épithète au XVIIe siècle », dans S. Hache et A.-P. Pouey-Mounou (dir.), L’Épithète, la rime et la raison. La lexicographie des poètes dans l’Europe des XVIe et XVIIe siècles, Paris, Garnier, 2015, p. 331-345.

Conférences non publiées

  •  Communication pour la table ronde des journées d’étude « Prehistories of the Sublime » (Universités de Leiden et de Gand ; Fondation Néerlandaise de Recherche Scientifique ; C. Van Eck, M. Delbeke), 31 Mai et 1er Juin 2010 à l’INHA de Paris.
  • « Les langages du culte dans la prédication : Vous apprendrez quand et comment vous devez assister au sacrifice de la sainte messe »,  colloque international Les langages du culte aux XVIIe et XVIIIe siècles, Le Puy-en-Velay, 28-30 octobre 2010, org. B. Dompnier.
  • « Le sublime comme catégorie critique », séminaire « Les catégories de l’histoire littéraire, artistique et culturelle des XVe-XVIIIe siècles en Europe », org. R. Dekoninck et A. Guiderdoni (UCL) et E. Kammerer et Ch.-O. Stiker-Metral (Lille 3), mars 2013, Université Lille 3.
  • « L’apostrophe et le mouvement oratoire dans les romans de Nervèze », journées d’étude Le roman au temps d’Henri IV, org. F. Greiner, Université Lille 3, juin 2013.
  • « Questions esthétiques d’après la Comparaison de la musique italienne et de la musique française de Lecerf de la Vieville (1704-1705), colloque « Vices de style et défauts esthétiques, XVIe-XVIIIe siècle », org. C. Barbafieri et J.-Y. Vialleton, 5-7 juin 2014, université Paris-Sorbonne.
  • « Grandiloquentia et suavitas : le style des psaumes selon Bossuet », colloque international « Bossuet en contexte. Prédication, spiritualité, théologie », org. G. Ferreyrolles, B. Guion, H.-C. Günther, université de Strasbourg, 17-19 novembre 2014.
  • « Enthousiasme, sublime et sacré », journée d’étude « Enthousiasme et émotion : questions théoriques (XVIe-XVIIIe siècles), org. A.-P. Pouey-Mounou et C. Jacot-Grapa, Lille 3, vendredi 6 février 2015.
  • « Le style des psaumes d’après Bossuet », séminaire de G. Ferreyrolles, « Bible et littérature au XVIIe siècle », Université Paris-Sorbonne, le 27 mars 2015.
  • « La réputation de Fénelon prédicateur au XVIIIie siècle », colloque international « Lectures et figures de Fénelon », org. F. Trémolières et O. Stiker-Métral, Cambrai – Paris-Sorbonne, 9-12 septembre 2015.
  • « Le style puéril : une question de hauteur ? », séminaire de D. Denis, « Poétique et rhétorique aux siècles classiques. Les intraduisibles du vocabulaire critique », Université Paris-Sorbonne, 1er décembre 2015.

Organisation de journées d’étude et colloques

  •  Journées internationales « L’épithète, la rime et la raison : les dictionnaires d’épithètes et de rimes dans l’Europe des XVIe et XVIIe siècles », 15 octobre et 2 décembre 2011, Univ. Paris IV et Lille III, en collaboration avec A.-P. Pouey-Mounou.
  • Journées internationales « Le discours sur la musique religieuse (XVIIe-XVIIIe siècles) : polémiques et controverses », 3 et 4 avril 2012, Université de Poitiers, en collaboration avec T. Favier.
  • Colloque international « Sublime et musique religieuse de Lalande à Haydn », Université de Poitiers, 8-10 novembre 2012, en collaboration avec T. Favier.

Notices et comptes rendus

  • Pour XVIIe siècle, 2007 : M.-H. Prat et P. Servet, Le doux aux XVIe et XVIIe siècles, Cahiers du Gadges n°1, 2003.
  • Pour la Revue Bossuet, 2007 : Gérard Ferreyrolles (dir.), Bossuet. Le Verbe et l’Histoire (1704-2004). Actes du colloque international de Paris et Meaux pour le troisième centenaire de la mort de Bossuet. Publiés par Gérard Ferreyrolles, Paris, Honoré Champion, 2006.
  • Pour la Revue Bossuet, 2009 : Gérard Ferreyrolles, Béatrice Guillon, Jean-Louis Quantin, avec la collaboration d’Emmanuel Bury, Bossuet, Paris, PUPS, 2008.
  • Notices pour Fictions narratives en prose de l’âge baroque. Répertoire analytique (1611-1623), dir. F. Greiner, Paris, Garnier, 2014.