DEL LUNGO Andrea

dellungoGrade : Professeur

Établissement public d’affectation statutaire ou d’exercice : Université de Lille 3

Thématique de recherche :

Points forts de mes activités de recherche :

Publications 

Ouvrages

Gli inizi difficili. Per una poetica dell’incipit romanzesco, Padova, Unipress, collection « Biblioteca Francese », 1997, 239 pp.

L’incipit romanesque, Paris, Seuil, collection « Poétique », 2003, 380 pp.

Direction d’ouvrages

Envers balzaciens, sous la direction d’Andrea Del Lungo et Alexandre Péraud, ouverture par Max Milner et introduction par Stéphane Vachon, La Licorne, Poitiers, Maison des Sciences de l’Homme et de la Société, 56, 2001, 251 pp.

Le Début et la fin (roman, B.D., cinéma), sous la direction d’Andrea Del Lungo, publication en ligne dans l’espace « Colloques » du site internet « Fabula » (www.fabula.org), 2007.

Le Roman du signe. Herméneutique et fiction au XIXe siècle, sous la direction d’Andrea Del Lungo et Boris Lyon-Caen, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, collection « Essais et savoirs », 2007, 286 pp.

Signe, déchiffrement, interprétation, actes du séminaire interdisciplinaire 2002-2007, sous la direction de Christèle Couleau et Andrea Del Lungo, publication en ligne dans l’espace « Colloques » du site internet « Fabula » (www.fabula.org), 2008.

La littérature en bas-bleus. Romancières sous la Restauration et la Monarchie de Juillet, sous la direction d’Andrea Del Lungo et Brigitte Louichon, Paris, Classiques Garnier, 2010.

Le Début et la fin du récit. Une relation critique, sous la direction d’Andrea Del Lungo, Paris, Classiques Garnier, collection « Théorie de la littérature », 2010.

La littérature en bas-bleus (II). Les romancières en France de 1848 à 1870, sous la direction d’Andrea Del Lungo et Brigitte Louichon, Paris, Classiques Garnier, 2013.

J

Éditions de textes

Honoré de Balzac, La Comédie humaine, tome 3 : Illusions perdues (Introduction, pp. 9-14, Notice au texte et Notes), Éditions Garnier – Le Monde, 2008.

Honoré de Balzac, La Comédie humaine, tome 6 : La Peau de chagrin, Melmoth reconcilié, Jésus-Christ en Flandre, Le Chef d’œuvre inconnu, Gambara, Massimilla Doni (Introduction, pp. 9-13, Notices au textes et Notes), Éditions Garnier – Le Monde, 2008.

Honoré de Balzac, La Comédie humaine, tome 16 : Gaudissart II, Les Employés, Les Comédiens sans le savoir, Les Petits Bourgeois (Notes), Éditions Garnier – Le Monde, 2008.

Honoré de Balzac, Les Contes drolatiques, tome 2 (Notes), Éditions Garnier – Le Monde, 2009.

Articles 1834-1852 et Articles 1852-1884, dans Jules Barbey d’Aurevilly, Œuvre critique, sous la direction de Pierre Glaudes et Catherine Mayaux, Paris, Les Belles Lettres, volume 9, « Articles non recueillis en volume », à paraître.

Articles parus dans des revues à comité e lecture

« Modelli di incipit nel romanzo realista francese dell’800 », Micromégas, Rome, Bulzoni, XVII-3, 49, septembre-décembre 1990, pp. 19-35.

« Pour une poétique de l’incipit », Poétique, Paris, Seuil, 94, avril 1993, pp. 131-152.

« Maurice Blanchot : la follia dell’inizio », Studi di letteratura francese, Florence, Leo S. Olschki éditeur, XXII, 1997, pp. 215-237.

« Maurice Blanchot : la folie du commencement », Cahiers de l’Association Internationale des Études Françaises, Paris, Les Belles Lettres, 50, 1998, pp. 343-375.

« Fenêtres à l’envers (perversions effractions pénétrations) », dans Envers balzaciens, sous la direction d’Andrea Del Lungo et Alexandre Péraud, La Licorne, 56, 2001, pp. 87-102 (dans ce même volume, voir aussi l’« Avant-propos », p. 3).

« L’auteur en quête d’auteur : solitude, dépossession, rencontres. Sur Antonio Tabucchi », dans L’Invention du solitaire, sous la direction de Dominique Rabaté, Modernités, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 19, 2003, pp. 363-377.

« Plaisirs du titre et souffrances du commencement. À propos d’une ébauche inédite de Balzac », Genesis, Paris, Jean-Michel Place, 21, 2003, pp. 9-26.

« Les Liaisons dangereuses ou la fin indécidable », dans Le début de la fin, sous la direction de Jonathan Degenève, Textuel, 48, 2005, pp. 167-178.

« Impuissances du mal (Balzac, Histoire des Treize) », dans Puissance du mal, sous la direction de Dominique Rabaté et Pierre Glaudes, Modernités, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 29, 2008, pp. 63-78.

« Seuils, vingt ans après. Quelques pistes pour l’étude du paratexte après Genette », Littérature (Paris), 161, 2009, pp. 98-111.

« Sens du regard et construction identitaire (sur “Les Fenêtres” ) », L’Année Baudelaire, à paraître.

Articles parus dans des ouvrages collectifs

« Les auteurs étrangers dans les manuels italiens », dans La littérature des autres. Place des littératures étrangères dans l’enseignement des littératures nationales, sous la direction de Bernard Veck et Jean Verrier, Paris, Institut National de Recherche Pédagogique, 1995, pp. 80-84.

« L’inizio trasgressivo : ironia, parodia e giochi sui modelli », dans Inizi. (Ri)-cominciare, incipit e mito delle origini, sous la direction de Clara Bartocci et Marina Gradoli, Naples, Edizioni Scientifiche Italiane, 1996, pp. 45-71.

« Poétique, évolution et mouvement des incipit balzaciens », dans Balzac. Une poétique du roman, sous la direction de Stéphane Vachon, Saint-Denis/Montréal, Presses Universitaires de Vincennes/XYZ éditeur, 1996, pp. 29-41.

« Cinema e romanzo : forme di adattamento di opere francesi », dans Modi novecenteschi del raccontare : il cinema e le sue connessioni con la storia della letteratura, Seravezza, CIDI Versilia, 1997, pp. 68-80.

« Séduction et envoûtement du lecteur : les “jeux interdits” d’Italo Calvino », dans L’incipit, sous la direction de Liliane Louvel, Poitiers, Publication de la Licorne, Hors série – Colloque III, 1997, pp. 169-182.

« Lettres, hiéroglyphes, arabesques », dans Balzac ou la tentation de l’impossible, sous la direction de Robert Mahieu et Franc Schuerewegen, Paris, SEDES, 1998, pp. 79-87.

« Les poisson de Bosch, ou le détail “enflé”. Une lecture balzacienne », dans Le détail, sous la direction de Liliane Louvel, Poitiers, Publication de la Licorne, Hors série – Colloque VII, 1999, pp. 85-102.

« S/Z, ou les envers de la critique balzacienne », dans Barthes, au lieu du roman, sous la direction d’Alexandre Gefen et Marielle Macé, Paris, Desjonquères/Nota Bene, 2002, pp. 111-125.

« Balzac postpostmoderne. L’œuvre-miroir, l’œuvre-réseau, l’hyper-roman », dans Penser avec Balzac, actes du colloque de Cerisy-la-Salle, sous la direction de José-Luis Diaz et Isabelle Tournier, Saint-Cyr-sur-Loire, Christian Pirot, collection « Balzac », 2003, pp. 213-224.

« Le génie du non-lieu. Leopardi, Borges, Calvino », dans Le Génie du lieu. Expériences du ravissement, du transport, de la dépossession, sous la direction de Helmut Meter et Pierre Glaudes, Münster-Hamburg-London, LIT Verlag, 2003, pp. 155-171.

« Aux seuils de l’œuvre capitale. Poétique et idéologie des préfaces d’Illusions perdues », dans Illusions perdues, Actes du colloque de la Sorbonne, sous la direction de José-Luis Diaz et André Guyaux, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2003, pp. 91-103.

« Brouillage et inversion des signes dans La Fête votive. Pour une lecture moderniste de Cladel », dans Léon Cladel, sous la direction de Pierre Glaudes et Marie-Catherine Huet-Brichard, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, collection « Cribles », 2003, pp. 87-100.

« Non-lieux balzaciens. Le désert comme territoire a-topique », dans Balzac géographe. Territoires, sous la direction de Philippe Dufour et Nicole Mozet, Saint-Cyr-sur-Loire, Christian Pirot, collection « Balzac », 2004, pp. 165-174.

« La frontière du commencement : transitions, transgressions », dans Au commencement du récit, sous la direction de Christine Pérès, Carnières-Morlanwelz, Lansman, 2005, pp. 9-15.

« Temps du signe, signes du temps. Quelques pistes pour l’étude du concept de signe dans le roman du XIXe siècle », dans Le Roman du signe. Herméneutique et fiction au XIXe siècle, sous la direction d’Andrea Del Lungo et Boris Lyon-Caen, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, collection « Essais et savoirs », 2007, pp. 5-21.

« Pré-, post-, et in media », dans Le début et la fin (roman, B.D., cinéma), sous la direction d’Andrea Del Lungo, publication en ligne dans l’espace « Colloques » du site internet « Fabula » (www.fabula.org), 2007.

« Aux racines de la distinction. Une lecture sociologique de l’œuvre narrative de Delphine de Girardin », dans La littérature en bas-bleus. Romancières sous la Restauration et la Monarchie de Juillet, sous la direction de Andrea Del Lungo et Brigitte Louichon, Paris, Classiques Garnier, 2010, pp. 295-315.

« En commençant en finissant. Pour une herméneutique des frontières, dans Le Début et la fin du récit. Une relation critique, sous la direction d’Andrea Del Lungo, Paris, Classiques Garnier, collection « Théorie de la littérature », 2010, pp. 7-22.

« Un détail indiciaire : la fenêtre d’Edgar Allan Poe », dans Lectures. Fiction et imaginaire (hommages à Joëlle Gleize), Numéro hors série de la revue Insignis coordonné par Christine Marcandier et Vincent Vivès (www.revue-insignis.com/pages/hommages-a-joelle-gleize), 2011, pp. 72-84.

« La réminiscence qui tue (Balzac, Adieu) », dans L’Ombre du souvenir. Littérature et réminiscence (du Moyen Âge au XXIe siècle), sous la direction de Jean-Yves Laurichesse, Paris, Classiques Garnier, 2012, pp. 141-155.

« Barbey d’Aurevilly, le “grand exterminateur” », dans La littérature en bas-bleus (II). Les romancières en France de 1848 à 1870, sous la direction de Andrea Del Lungo et Brigitte Louichon, Paris, Classiques Garnier, 2013.

« La répétition du commencement. Sur les faux départs inédits de La Recherche de l’absolu », dans Balzac. L’éternelle genèse, sous la direction de Jacques Neefs et Isabelle Tournier, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, à paraître.

« Come ridere sul serio. Forme dell’esprit in Balzac », dans Modi di Ridere. Forme spiritose e umoristiche della narrazione, sous la direction de Francesco Fiorentino e Loretta Innocenti, Roma, Bulzoni, collection « Letterature comparate », à paraître.

« Da Zadig a Vautrin : sul paradigma indiziario in Balzac », dans Lumières romantiques. L’eredità dei Lumi nella letteratura romantica, sous la direction de Gianni Iotti et Hélène de Jacquelot, à paraître.

« La méthode sociologique: enquête, statistique, étude sur le terrain », dans Balzac pré-sociologue, sous la direction d’Andrea Del Lungo et Pierre Glaudes, Paris, Classiques Garnier, 2013.

Dictionnaires

Dizionario tematico di letteratura, sous la direction de Remo Ceserani, Mario Domenichelli, Pino Fasano, Turin, UTET, 2007. Entrées :

— « Finestra, Balcone » (en collaboration avec R. Ceserani), tome II, pp. 866-873.
— « Porta, Uscio », tome III, pp. 1940-1944.

 Dictionnaire de critique génétique, sous la direction de Daniel Ferrer et Pierre-Marc de Biasi, Paris, CNRS éditions, en préparation. Entrées :

— « Faux départ ».
— « Incipit ».
— « Initial ».
— « Liminaire ».

Traductions

Riccardo Primo, Rè d’Inghilterra, Opéra de G.F. Haendel, livret de P.A. Rolli, traduction de l’italien en français, Paris, Théâtre des Champs-Élysées, 2007, 55 pp.

Rodrigo, ovvero vincer se stessi è la maggior vittoria, Opéra de G.F. Haendel, livret de N. Haym, traduction inédite de l’italien en français, Paris, Théâtre des Champs-Élysées, 2007, 62 pp.

Ercole sul Termodonte, Opéra de A. Vivaldi, livret de A. Salvi, traduction inédite de l’italien en français, Paris, Théâtre des Champs-Élysées, 2009.