ARVISAIS Alexandra

avatarSujet de thèse : L’esthétique du partage dans l’œuvre littéraire et picturale de Claude Cahun et Marcel Moore

Directrices de recherche (cotutelle) : Martine Reid (Université de Lille) et Andrea Oberhuber (Université de Montréal)

Formation :

  • Depuis 2012 : Doctorat en littératures de langue française
    Université de Montréal et Université de Lille, cotutelle de thèse sous la codirection d’Andrea Oberhuber et de Martine Reid
  • 2012 : Maîtrise en littératures de langue française
    Mention « Excellent »
    Université de Montréal, sous la direction d’Andrea Oberhuber
    Le corps fantomatique dans Le Ravissement de Lol V. Stein de Marguerite Duras et La Maison étrangère d’Élise Turcotte
  • 2010 : Licence en études littéraires et culturelles
    Mention d’excellence
    Université de Sherbrooke et Université Aix-Marseille (échange interuniversitaire)

Publications :

Direction d’ouvrages collectifs et de dossiers :

  • Héritages partagés de Claude Cahun et Marcel Moore. Symbolisme, modernisme, surréalisme, postérité contemporaine (avec Andrea Oberhuber), publié sur Cahun-Moore.com, 2016, [en ligne].
  • Fictions modernistes du masculin-féminin : 1900-1940 (avec Andrea Oberhuber et Marie-Claude Dugas), Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2016.

Chapitres de livres :

  • « Noms de plume et de guerre : stratégies auctoriales dans la démarche collaborative de Claude Cahun et Marcel Moore » (avec Andrea Oberhuber), dans Frédéric Regard, Martine Reid et Anne Tomiche (dir.), Le genre des signatures. Partages et passages genrés d’autorité, Paris, Honoré Champion, coll. « Littérature et genre », à paraître en 2016.
  • « Modernisme, fiction, friction » (avec Andrea Oberhuber et Marie-Claude Dugas), dans Andrea Oberhuber, Alexandra Arvisais et Marie-Claude Dugas (dir.), Fictions modernistes du masculin-féminin : 1900-1940, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2016, p. 7-25.
  • « Fictions du double dans Vues et visions de Claude Cahun et Marcel Moore », dans Andrea Oberhuber, Alexandra Arvisais et Marie-Claude Dugas (dir.), Fictions modernistes du masculin-féminin : 1900-1940, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2016, p. 251-269.
  • « Le corps fantomatique dans Le Ravissement de Lol V. Stein de Marguerite Duras et La Maison étrangère d’Élise Turcotte », dans Nicholas Cotton et François Jardon-Gomez (dir.), Regard(s) sur la recherche émergente en littérature, Montréal, coll. « Paragraphes », 2013, p. 67-78.

Articles :

  • « Héritage ou legs ? » (Avec Andrea Oberhuber), dans Alexandra Arvisais et Andrea Oberhuber (dir.), Héritages partagés de Claude Cahun et Marcel Moore. Symbolisme, modernisme, surréalisme, postérité contemporaine, publié sur Cahun-Moore.com, 2016, [en ligne].
  •  « “Tel oncle, telle nièce” : l’héritage symboliste des Vies imaginaires dans Héroïnes et Aveux non avenus », dans Alexandra Arvisais et Andrea Oberhuber (dir.), Héritages partagés de Claude Cahun et Marcel Moore. Symbolisme, modernisme, surréalisme, postérité contemporaine, publié sur Cahun-Moore.com, 2016, [en ligne].
  • « Détournement du savoir féminin dans les écrits journalistiques de Claude Cahun alias “M” », @nalyses, dossier « IntellectuElles : l’univers du savoir des femmes en littérature », vol. 10, n1, hiver 2015.
  • « L’imaginaire féminin dans Héroïnes de Claude Cahun », publié sur Savoirs des femmes, automne 2013 [en ligne].

Comptes rendus critiques :

  • Compte rendu critique de Fictions des genres, sous la direction de Mireille Calle-Gruber, Sarah-Anaïs Crevier Goulet et Anaïs Frantz (Dijon, Éditions universitaires de Dijon, coll. « Écritures », 2013), Lettres romanes, t. 68, nos 3-4, 2014.
  • Compte rendu critique de Corps de papier. Résonances d’Andrea Oberhuber (avec des accompagnements de Catherine Mavrikakis, Nicole Brossard et Verena Stefan) (Nota bene, coll. « Nouveaux essais Spirale », 2012), Recherches féministes, vol. 27, no 1, 2014, p. 261-265.
  • Compte rendu critique du collectif Intellectuelles. Du genre en histoire des intellectuels, sous la direction de Nicole Racine et Michel Trebitsch (Bruxelles, Complexe, coll. « Histoire du temps présent », 2004), Recherches féministes, vol. 26, no 1, 2013, p. 203-206.
  • « Le masque et la mascarade au féminin », compte rendu critique du collectif Jeu de masques. Les femmes et le travestissement textuel (1500-1940), sous la direction de Jean-Philippe Beaulieu et d’Andrea Oberhuber (Presses de l’Université de Saint-Étienne, coll. « l’école du genre », 2011), Magazine littéraire Spirale, printemps 2012, p. 59-60.

Communications :

  • 5e Congrès international de l’European Network for Avant-garde and Modernism Studies, Université Rennes 2, 1er au 3 juin 2016
    Section « Démarche collaborative et partage de la page au sein du Livre surréaliste »
    Présentation de la communication « Étrangeté photolittéraire : Le Cœur de Pic de Lise Deharme et Claude Cahun »
  • Conférence dans le cadre du séminaire de master « Le littéraire à l’ère de la photographie » (Jean-Pierre Montier), Université Rennes 2, 21 octobre 2015
    Présentation de la conférence « Images in praesentia et in absentia dans Aveux non avenus de Claude Cahun et Moore et L’Amant de Marguerite Duras »
  • Conférence dans le cadre du cours « La photolittérature : formes, figures, pratiques » (Andrea Oberhuber), Université de Montréal, 22 septembre 2015
    Présentation de la conférence « Le dispositif texte/image : étudier l’inter »
  • Colloque international « Héritages de Claude Cahun et Marcel Moore », Université de Montréal, 28 et 29 mai 2015
    Organisation du colloque avec Andrea Oberhuber
    Présentation de la communication « “Tel oncle, telle nièce” : l’héritage symboliste des Vies imaginaires dans Héroïnes et Aveux non avenus »
  • Journée d’étude du séminaire « Le genre des signatures. Partages et passages genrés d’autorité », Université Paris-Sorbonne, 22 janvier 2015
    Présentation de la communication « Noms de plume et de guerre : stratégies auctoriales dans la démarche collaborative de Claude Cahun et Marcel Moore » avec Andrea Oberhuber
  • Congrès du Conseil international d’études francophones, San Francisco, 29 juin au 6 juillet 2014
    Section « Figures de jeunes filles/femmes en posture de savoir : 1870-1920 »
    Présentation de la communication « L’Ingénue libertine de Colette : Minne et le savoir du corps »
  • Congrès des romanistes de pays germanophones, Julius Maximilians-Universität Würzburg, 22-25 septembre 2013
    Section « Art/écriture : femmes auteurs et artistes dans les avant-gardes historiques »
    Présentation de la communication « Aveux non avenus de Claude Cahun et Marcel Moore : hybridité et partage de l’objet-livre »
  • Colloque international « F(r)ictions modernistes du masculin/féminin : 1900-1940 », Université de Montréal, 4-5 septembre 2013
    Organisation du colloque avec Marie-Claude Dugas et Andrea Oberhuber
    Présentation de la communication « Choc des savoirs antiques et modernes dans Héroïnes de Claude Cahun »
  • Colloque international des jeunes chercheurs, « IntellectuElles : l’univers des savoirs au féminin en littérature », Université d’Ottawa, 27 et 28 septembre 2012
    Présentation de la communication « Détournement du savoir féminin dans les écrits journalistiques de Claude Cahun alias “M” »
  • Congrès 2012 des sciences humaines du Canada / APFUCC, Wilfrid Laurier University & University of Waterloo, 26 au 29 mai 2012
    Atelier 7 : « Configurations textuelles et configurations de soi dans les littératures françaises et francophones »
    Présentation de la communication « Aveux non avenus de Claude Cahun/Moore : entre jointure et fissure » avec Andrea Oberhuber
  • XVIIe colloque interuniversitaire étudiant en littérature, Université de Montréal, 30 mars 2012
    Présentation de la communication « Le corps fantomatique de Lol V. Stein dans Le Ravissement de Lol V. Stein de Marguerite Duras et La Maison étrangère d’Élise Turcotte »
  • 6e colloque interuniversitaire des jeunes chercheures et chercheurs en littérature et culture québécoises du Centre de recherche interuniversitaire en littérature et culture québécoises, Université de Montréal, 6 mai 2011
    Présentation de la communication « Le corps fantomatique d’Élisabeth dans La Maison étrangère d’Élise Turcotte »

Expérience professionnelle académique :

  • Chargée de cours, cours de premier cycle « Grammaire du français », Département des littératures de langue française, Université de Montréal (2015)
  • Assistante de recherche, projet « Le livre surréaliste au féminin : faire œuvre à deux » (Andrea Oberhuber), Département des littératures de langue française, Université de Montréal (2015 à aujourd’hui)
  • Responsable de la communication, MuseMedusa. Revue de littérature et d’art modernes (<musemedusa.com>) (2016 à aujourd’hui)
  • Assistante de recherche, groupe « Les savoirs des femmes » (Michel Pierssens), Département des littératures de langue française, Université de Montréal (2013)
  • Assistante de la directrice de la collection « Paragraphes » (Andrea Oberhuber), Département des littératures de langue française, Université de Montréal (2010-2013)
  • Assistante de recherche, projet « Esthétique du livre surréaliste au féminin : collaboration interartistique et dialogue intermédial » (Andrea Oberhuber), Département des littératures de langue française, Université de Montréal (2011)
  • Auxiliaire d’organisation, XVIIe Colloque des Invalides (Michel Pierssens et Jean-Jacques Lefrère), Département des littératures de langue française, Université de Montréal (2013)
  • Assistante d’enseignement pour les cours de premier cycle suivants : « Théories des identités sexuelles », « La bande dessinée », « Le textuel et le visuel », « La littérature et les autres arts. Littérature et photographie : regards croisés », « Histoire de la littérature des femmes » (Département des littératures de langue française, Département de littérature comparée, Université de Montréal) (2012 à aujourd’hui)

Bourses obtenues :

  • Bourse de fin d’études doctorales, Faculté des études supérieures, Université de Montréal (2016-2017)
  • Bourse de doctorat, Fonds de recherche en Société et culture du Québec (2013)
  • Financement du Département des littératures de langue française, Université de Montréal (2010-2013, 2016)
  • Bourse de mobilité, Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche du Québec (2008-2009, 2013-2014)