Réception de l’Antiquité : visions, concepts et interprétation jusqu’à nos jours

2014-03-07_imageSéminaire : journée d’études (1) le vendredi 7 mars 2014, Université Lille 3, Maison de la Recherche (salle F0.13).

Responsables : Jean-Christophe Jolivet, Christine Hoët-Van Cauwenberghe, Marie-Madeleine Castellani et Claudine Nédelec.

Laboratoires : HALMA-IPEL, ALITHILA et Textes & Cultures (Université d’Artois)

Le nom d’auteur : référence, textes et genres

Séminaire du doctorat « Etudes européennes » : Assumer sa signature : l’auteur comme garant – Mercredi 5 février 2014 à l’Université Charles de Gaulle Lille 3 – Maison de la Recherche – salle F1.07.

Responsables : Yves Baudelle et Mirna Velcic-Canivez. Ecole doctorale SHS – E. A. 1061 ALITHILA.

  • 10h-11h : Sergia Adamo (Université de Trieste) : « Variations sur un nom d’auteur : J. M. Coetzee »
  • 11h15-12h15 : Mar Garcia (Universitat Autònoma de Barcelona) : « Assumer la signature des autres. L’(im)posture de Vila-Matas le vampire »
  •  13h30-14h30 : Christophe Cusimano (Université Masaryk, Brno) : « La signature Kafka comme indice thématique  »
  •  14h30-15h30 : Serge Doubrovsky (New York University, écrivain) : « En mon nom propre »   (sous réserve)
  • 15 h 30 : Jean-Paul Sculier (Institut Jules Bordet, Université Libre de Bruxelles) : « Les publications médicales : vrais ou faux auteurs ? »

Réécrire, traduire et échanger : la création et la transmission d’un canon littéraire

2013-06-12_image Séminaire d’équipe doctoral Lille/Gand du 12 au 13 juin 2013.

Fruit d’une collaboration de recherche Lille/Gand, le séminaire étudie la circulation des textes et des livres (circulation matérielle et traductions) en Europe et hors Europe, la notion d’auteur (attribution des textes et la diffusion des noms) ainsi que les transformations génériques au sens le plus large. L’accent est mis sur la diachronie et sur la constitution d’un canon littéraire de l’antiquité jusqu’au début du XXe siècle. Au-delà d’une perception strictement patrimoniale de la culture, l’idée d’un canon littéraire sert à définir de façon dynamique et mouvante le rôle de la littérature dans la constitution d’une mémoire culturelle commune.

Programme

Dira la catastrophe / Créer l’Histoire

Séminaire le 2 avril 2013.

Responsables : Dominique Dupart (Alithila) et Mélanie Traversier (IRHIS)

Invités : Brice Gruet (Maître de conférences en géographie à l’université Paris-Est Créteil), Camille de Toledo (Ecrivain, vidéaste, musicien et photographe), Dominique Viart (Professeur en Littérature française, Lille III).

Répondant : Yves Baudelle (Professeur en Littérature française, Lille III).

En savoir plus sur la page Créer l’histoire ou sur le site dédié au séminaire.