Appel à communications : « Ce que Mai 68 a fait à la littérature »

« Mai 68 a ses lieux communs et selon l’un d’eux la littérature aurait raté son rendez-vous avec l’événement. Requis par l’action, méfiants à l’égard du champ culturel en place, les jeunes gens de lettres auraient laissé la génération précédente préempter la représentation du soulèvement, pour s’investir ailleurs. Il aurait ainsi fallu attendre plus de dix ans pour que la voix contestataire de Mai se fasse entendre dans l’ordre du récit et encore deux décennies pour que, à l’initiative des acteurs ou témoins de l’époque, Mai 68 devînt un topos littéraire. A rebours de cette périodisation expéditive, ce colloque se propose d’interroger l’effet de Mai 68 sur la littérature et les écrivains depuis les premiers jours de la révolte jusqu’à son usage contemporain ».

Lire la suite

Un titre et un résumé d’environ 200 mots (10 à 15 lignes), en français ou en anglais, accompagnés d’une brève notice bio-bibliographique, devront être envoyés aux trois organisateurs avant le 20 décembre 2017 :
matthieu.remy@univ-lorraine.fr
nelly.wolf@wanadoo.fr
anne.cousseau@univ-lorraine.fr
Lieu du colloque: Université de Lorraine

Laisser un commentaire