Présentation du laboratoire

Mis en avant

L’équipe d’accueil ALITHILA fédère une cinquantaine d’enseignants-chercheurs et des doctorants travaillant dans les domaines des littératures française, francophone et comparée, ainsi que de la littérature de jeunesse. Mais elle s’intéresse aussi aux questions touchant la langue, en particulier à l’édition de textes du Moyen Âge au XXe siècle, aux études dialectales (picard) et à la traduction, ainsi qu’aux liens de la littérature avec les autres domaines du savoir, notamment les arts, l’histoire, la sociologie, les mathématiques et la médecine. Elle s’appuie sur plusieurs réseaux de recherche internationaux et sur un fonds important de ressources livresques et électroniques allant de l’époque médiévale à la littérature la plus contemporaine. Elle publie plusieurs revues de renommée internationale et travaille avec de nombreux collaborateurs institutionnels (musées, bibliothèques municipales et maisons d’édition).

Manifestations 2016

Mis en avant

JOURNEES D’ETUDES ET COLLOQUES

  • Colloque Ronsard et Du Bartas en Europe (projet NWO Lille-Leyde), Anne-Pascale POUEY MOUNOU et l’Université de Leyde (Paul J. Smith), 21 et 22 janvier 2016 – salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3
  • Journée d’études L’entrée d’Alexandre le Grand au théâtre dans les littératures européennes, Catherine GAULLIER BOUGASSAS et Catherine DUMAS, 5 février 2016 – salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3
  • Journées d’études Exil et stratégies d’écriture / Langue unique, langue multiple : le « devenir autre » des littératures francophones, Jean-Christophe DELMEULE et le laboratoire CECILLE (Françoise SAQUER SABIN), 23 février (CECILLE) et 24 février (ALITHILA) 2016 – salle F0.44 Maison de la Recherche Lille 3
  • Journée d’études Transparence et Opacité, Jean-Christophe DELMEULE, 15 mars 2016 – salle F0.44 Maison de la Recherche Lille 3
  • Journée d’études Les appropriations du discours antisémite. Comportements mimétiques et détournements carnavalesques., Maxime DECOUT et le laboratoire CECILLE (Nurit LEVY), 26 mai 2016 – salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3
  • Journée d’études Le roman au temps de Louis XIII, Frank GREINER, 7 juin 2016 – salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3
  • Journée d’études Mahmoud Darwish en littérature comparée, Emilie PICHEROT (avec l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense), 30 septembre 2016 à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense

SEMINAIRES INTERDISCIPLINAIRES

  • « Ecrire du voyage», Fiona MC INTOSH (avec Grammatica, Discontinuité, Textes et Culture), 1er février 2016 (Université d’Artois à Arras), 11 mars 2016 (salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3), 21 mars 2016 (Université d’Artois à Arras)
  • « Penser le genre», Martine REID avec le laboratoire CECILLE (Guyonne LEDUC, UFR LLCE), 22 janvier 2016 (salle F0.42 Maison de la Recherche Lille 3), 11 mars 2016 (salle F0.41 Maison de la Recherche Lille 3) et 1er avril 2016 (salle F0.41 Maison de la recherche Lille 3)
  • « Un enthousiasme communicatif : la circulation des émotions dans la pensée, les lettres et les arts en Europe, de la Renaissance aux Lumières» (Axe : Etudes Européennes), Caroline JACOT GRAPA (avec le laboratoire CECILLE), 18 mars 2016 (salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3), 25 mars 2016 (salle F1.07 Maison de la Recherche Lille 3) et 21 avril (salle F1.07 Maison de la Recherche Lille 3)
  • « Naissance et chute des empires », Marie-Madeleine CASTELLANI et Karl ZIEGER (avec HALMA-IPEL, STL, Textes et Cultures), 26 février 2016 (HALMA – salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3), 4 mars 2016 (ALITHILA et Textes & Cultures – salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3) et une journée en mai 2016 (STL et HALMA)
  • « Sphère privée, sphère publique », 22 janvier 2016, 18 mars 2016, 29 avril 2016 – MESHS

SEMINAIRES DE LABORATOIRE

  • « Ecrivains et artistes juifs de langue française », Nelly WOLF et Maxime DECOUT (en partenariat avec le laboratoire CECILLE et l’Institut européen Emmanuel Levinas, avec la participation des laboratoires IRHiS, STL, CEAC), 20 janvier 2016 (Susan Suleiman), 3 février 2016 (Maurice Samuels), 16 mars 2016 (Marianne Rubinstein), octobre 2016 (Ivan Jablonka), décembre 2016 (Valérie Zenatti) – salle A1.760 Lille3
  • Séminaire « Tentations cyniques contemporaines : comment peut-on être cynique aujourd’hui ? Ou… comment ne pas l’être ? », Yves BAUDELLE et Stéphane CHAUDIER, 27 janvier 2016, 9 mars 2016, 30 mars, 20 avril 2016 – Médiathèque du Vieux Lille
  • Séminaire « Théorie et pratique des échanges culturels : l’exemple franco-autrichien », Karl ZIEGER, 29 avril 2016 et et 20 mai 2016.

AUTRES SEMINAIRES

  • Séminaire sur la Philautie, Charles-Olivier STIKER METRAL et l’Université de Paris IV (Anne-Pascale POUEY MOUNOU), 5 février 2016 – Université Paris-Sorbonne
  • Séminaire « Rabelais et Fischart. Poétique, traditions, réception. », Elsa KAMMERER et Anne-Pascale Pouey Mounou (Paris IV), avec la Ludwig-Maximilians-Universität de Munich (Beate Kellner, Jan-Dirk Müller), 18-19 mai 2016 – Munich, Schloss Nymphenburg
  • Séminaire « Genre et autorité », Martine REID avec Frédéric REGARD (Département d’anglais, Paris IV) et Anne TOMICHE (Littérature comparée, Paris IV), 7 novembre 2015 (Dominique Maingueneau), 11 décembre 2015 (Nathalie Heinich), 22 janvier 2016 (Susan Suleiman), 12 février 2016 (Gisèle Shapiro), 18 mars 2016 (Florence Klein) ; suivi d’une journée d’études, « Le genre des signatures », le 13 mai 2016 – Maison de la Recherche Paris IV

Le roman français au temps de Louis XIII

AfficheLa journée d’études « Le roman français au temps de Louis XIII » aura lieu le mardi 7 juin 2016 de 9h30 à 16h à l’Université Lille 3, la Maison de la Recherche, bâtiment F, salle F0.13.

Organisation : Franck Greiner

Programme

Les appropriations du discours antisémite / Comportements mimétiques et détournements carnavalesques

JE-img-2016-05-26La journée d’études « Les appropriations du discours antisémite / Comportements mimétiques et détournements carnavalesques » aura lieu le 26 mai 2016 à l’Université Lille 3, Maison de la Recherche, salle F0.13.

Organisation : Nurit Levy et Maxime Decout

Programme

Présentation de Phœbus, projet d’hypertexte balzacien

Présentation de Phœbus, projet d’hypertexte balzacien, le mardi 24 mai 2016, 16h-18h, à la MESHS – salle 2 | 2 rue des Canonniers, Lille. Ouvert à tous.

Intervention de: Andrea Del Lungo (Université de Lille), Tania Duclos et Maxime Perret (post-doctorants affectés au projet Phoebus)

Le Projet d’Hypertexte de l’OEuvre de Balzac reposant sur l’Utilisation de Similarités consiste à mettre en résonance l’ensemble de l’oeuvre balzacienne (La Comédie humaine, les romans de jeunesse, les contes drolatiques, le théâtre et les oeuvres diverses) avec un vaste corpus d’écrits contemporains, à aires culturelles multiples et de nature variée, qui ont pu la nourrir : oeuvres romanesques d’autres auteurs de l’époque , recueils collectifs de littérature panoramique (auxquels Balzac apporta des contributions), ouvrages scientifiques susceptibles d’avoir influencé la création balzacienne, notamment dans les domaines de la médecine, de la physiologie et des sciences naturelles. L’objectif du projet est de permettre des recherches et des comparaisons intertextuelles élaborées à l’intérieur de l’oeuvre de Balzac, et dans le corpus plus vaste de textes littéraires et scientifiques de l’époque, entre 1800 et 1850, afin de faire émerger des correspondances, de repérer des emprunts, des citations, des reprises, des plagiats éventuels. L’ambition est de constituer ainsi une cartographie de l’univers intellectuel de Balzac à partir des traces que d’autres textes ont laissées dans l’oeuvre.

Le projet se situe dans le domaine des humanités numériques et vise à fournir à la communauté scientifique de nouveaux outils d’interrogation de vastes corpus textuels, susceptibles de permettre une connaissance approfondie de phénomènes génétiques, poétiques, stylistiques, ainsi que de leurs implications en termes idéologiques. Du point de vue de la méthodologie littéraire, il se situe dans le domaine de l’intertextualité, de l’interdiscursivité et de la génétique. Dans ce sens, le corpus balzacien offre un champ d’application particulièrement fécond car Balzac a la spécificité de multiplier les supports d’écriture (livres, volumes collectifs, feuilletons, articles de journal), en réutilisant ses textes antérieurs. En même temps, son oeuvre, qui définit par son ampleur l’état socio-historique contemporain, se nourrit de l’apport d’autres textes, notamment ceux de la littérature panoramique, et intègre diverses formes de savoir qui dépassent le champ littéraire. Au terme de ce projet, on sera en mesure de cartographier les sources que Balzac a utilisées au cours de l’écriture des différents romans de La Comédie humaine.

Au niveau de l’informatique, dans le cadre d’une recherche sur les méthodes d’exploitation de vastes corpus textuels qui se pose aujourd’hui comme une nécessité, notre projet vise à mettre à profit les techniques algorithmiques contemporaines pour explorer systématiquement les réseaux de réutilisations textuelles. L’étude porte donc sur la mise en évidence automatique de réseaux de segments textuels présents à l’intérieur d’une oeuvre d’un auteur qui proviennent de l’ensemble de cette oeuvre et d’un corpus contemporain plus large. Nous souhaitons, dans ce projet, utiliser ces techniques pour fabriquer un prototype informatique de repérage de réemplois pour l’analyse intertextuelle, qui fournira aux chercheurs une méthode originale d’interrogation de très vastes corpus textuels.

La finalité du projet est donc de réaliser un objet scientifique nouveau en termes de méthode et de corpus : une édition hypertextuelle de Balzac, que personne n’a encore procurée à ce jour, comprenant une bibliothèque virtuelle constituée d’ouvrages qui appartenaient à son univers intellectuel. Cette édition sera accessible dans un site dédié, présentant trois manières d’utilisation : une visualisation générale sur le mode d’une cartographie, donnant des informations d’ordre statistique et quantitatif ; un déroulement linéaire permettant d’accéder à la comparaison entre les textes sources et les textes cibles par un système de double fenestrage ; la lecture intégrale d’une oeuvre de Balzac, en « feuilletant » un texte dont les parties qui présentent des homologies avec d’autres textes seraient signalées. Une fois testée sur Balzac, cette approche pourrait être généralisée à bien d’autres auteurs du patrimoine.


Le projet Phoebus est financé par l’ANR pour la période 2015-2018 et voit la collaboration de trois équipes:

Bien dire et bien aprandre – Les neuf preux n° 31

n31-les-neuf-preuxNous avons le plaisir d’annoncer la parution du numéro 31 « Les Neuf preux » de la revue Bien dire et bien aprandre. La revue est en vente par le centre de gestion de l’édition scientifique de Lille 3.

Sommaire

Sandrine Legrand et Marie-Madeleine Castellani : Introduction
Sandrine Legrand : Hector de Troie : Pourquoi faire d’un vaincu l’un des Neuf Preux ?
Florian Besson : Godefroy de Bouillon, le neuvième preux
Yvonne Vermijn : Bertrand Du Guesclin, dixième preux
Flavie Zazoun : Esther, la quatrième preuse
Noëlle-Christine Rebichon : Diffusion et réception de la galerie des Neuf Preux en Italie. Étude des peintures murales du Palais Trinci (Ombrie)
Léa Debernardi : Le cycle des fresques du château de la Manta : quelques considérations sur l’interprétation iconographique
Cornelia Cione, François Dequesne, Noëlle-Christine Rebichon : Les Neuf Preux de Belvès (Dordogne)
Varia
Robert Baudry : Le mythe du Graal et son Élucidation : nouvelle lecture vers le sens premier du Conte du Graal

Littérature de jeunesse : richesse de l’objet, diversité des approches

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution de l’ouvrage Littérature de jeunesse : richesse de l’objet, diversité des approches, textes présentés et rassemblés par Bochra Charnay et Thierry Charnay, collection UL3, Lille 3.

Théorie et pratique des échanges culturels

AFFICHE-ECHANGES-CULTURELS- (2)Le séminaire d’équipe « Théorie et pratique des échanges culturels » aura lieu les vendredi 29 avril et vendredi 20 mai à l’Université Lille 3, Maison de la recherche, salle F0.41. Modification de salle : F0.13.

Organisateur : Karl Zieger

Programme

L’enthousiasme. Circulation des émotions du XVIe au XVIIIe siècle (séance 3)

AFFICHE seminaire 21 avril 2016_web(1)La troisième séance du séminaire doctoral « L’enthousiasme. Circulation des émotions du XVIe au XVIIIe siècle » aura lieu le jeudi 21 avril 2016 à l’Université Lille 3, Maison de la Recherche, bâtiment F, salle F1.07.

Organisation : Ecole doctorale, Université de Lille ; équipes d’accueil ALITHILA, CECILLE

Programme

Journée d’information sur les parcours en Lettres

affiche-def_A4La Journée d’information sur les parcours en Lettres aura lieu le lundi 18 avril à l’Université Lille 3 dans la Bibliothèque Albert-Marie Schmidt de 9h à 16h30.

La matinée sera consacrée à la transition entre la Licence et le Master et aux différents Masters en Lettres, avec un premier temps d’échanges avec les étudiants de 11h30 à 12h, et l’après-midi sera consacrée aux différents parcours et au doctorat, avec un deuxième temps d’échanges avec les étudiants de 14h15 à 15h.

Nous vous attendons nombreux.

Programme

Penser le genre : genre et histoire

La troisième séance du séminaire « Penser le genre » aura lieu le 1er avril 2016 à l’Université Lille 3, Maison de la Recherche, salle F0.41.

Programme

  • 10h: accueil
  • 10h15: Anne-Marie Legaré (Lille 3) :  » Qui cherche trouve ! Apparition et disparition de la femme dans les sources médiévales « 
  • 11h15: Françoise Barret-Ducrocq (Paris 7) : « Disparues »
  • 12h15: déjeuner
  • 13h45 Catherine Pouzoulet (Lille 3): « Romances transatlantiques: la confusion du genre en sciences sociales »
  • 14h45: Florence Kaszorowski (Lille 3) : « La politisation de la sphère privée dans l’Amérique de l’après Seconde Guerre mondiale »
  • 15h45: clôture de la journée

Tentations cyniques contemporaines : comment peut-on être cynique aujourd’hui ? Ou… comment ne pas l’être ?

tentations01La troisième séance du séminaire « Tentations cyniques contemporaines : comment peut-on être cynique aujourd’hui ? Ou… comment ne pas l’être ? » aura lieu le mercredi 30 mars 2016 à la Médiathèque du Vieux Lille.

Modérateur : S. Chaudier

Littératures cyniques 1 : autour de Nimier et autres « chiens de plume ». Jean-François Louette (Paris-Sorbonne) et Marc Dambre (Paris 3)

La contagion de la « fureur » dans la poésie et dans les arts

La deuxième séance du séminaire doctoral « La circulation de l’enthousiasme et des émotions dans la pensée, les lettres et les arts en Europe (XIVe-XIXe siècles) » aura lieu le vendredi 25 mars 2016, à l’Université Lille 3, la Maison de la Recherche, salle F1.07.

Programme

  • 10h00-10h30 Ariane Bayle, Lyon 3 : Pulsations cardiaques et transmission des émotions : le diagnostic d’Erasistrate
  • 10h30-11h00 Raffaella Zanni, Lille  : Entre peur, égarement et perte de soi : le sbigottimento dans les poèmes de Guido Cavalcanti 
  • 11h15-11h45 Lucie de Los Santos, Lille : Benvenuto Cellini et la fureur artistique: influence diabolique ou don divin?
  • 14h00-14h30 Benedikte Andersson, Lille  : L’enthousiasme dans les Amours de Ronsard
  • 14h30-15h00 Catriona SETH, Université de Lorraine/Oxford  : Enthousiasme et improvisations dans Corinne de Germaine de Staël
  • 15h00-15h15 pause
  • 15h15-15h45 Michele Carini, Lille : Enthousiasme romantique : un épisode de contemplation de la nature dans les Confessions d’un Italien de Ippolito Nievo (1858)
  • 15h45-16h15 Discussion

nord’ n° 66 – Luc Bérimont

img56a11b8d5d5f4Nous avons le plaisir d’annoncer la parution du numéro 66 de la revue nord’ consacré à Luc Bérimont. Vous pouvez commander la revue sur le site de la revue.

« Luc Bérimont, né André Leclercq en 1915, a passé sa jeunesse à Ferrière-la Grande, au sud de Maubeuge. Ancrage territorial que résume son pseudonyme Bérimont.

Poète, passeur de mots, producteur d’émissions radiophoniques, romancier, auteur du Bois Castiau réédité cette année, Bérimont est évoqué ici dans sa vitalité lumineuse, au fil d’évocations personnelles ou d’analyses proposées par Hélène Hazera, Jacques Bertin, Carole Auroy, Luc Vidal, Jacques Vassal, Jean Vasca, Hélène Martin, Michel Aubert, Jean Dufour, Philippe Delerm et Stéphane Hirschi.

S’y adjoignent les productions graphiques de deux des enfants de Bérimont, son fils graveur sous le nom de Jules Bonome, et sa fille Élise Bérimont, avec une belle série de vidéogrammes ; et, bien sûr, des textes de Bérimont lui-même, poèmes, paroles de chansons, extraits de romans, ainsi que des photographies et un témoignage de Marie-Hélène Fraïssé, sa dernière épouse ».

Études réunies et présentées par Stéphane Hirschi