Présentation du laboratoire

Mis en avant

L’équipe d’accueil ALITHILA fédère une cinquantaine d’enseignants-chercheurs et des doctorants travaillant dans les domaines des littératures française, francophone et comparée, ainsi que de la littérature de jeunesse. Mais elle s’intéresse aussi aux questions touchant la langue, en particulier à l’édition de textes du Moyen Âge au XXe siècle, aux études dialectales (picard) et à la traduction, ainsi qu’aux liens de la littérature avec les autres domaines du savoir, notamment les arts, l’histoire, la sociologie, les mathématiques et la médecine. Elle s’appuie sur plusieurs réseaux de recherche internationaux et sur un fonds important de ressources livresques et électroniques allant de l’époque médiévale à la littérature la plus contemporaine. Elle publie plusieurs revues de renommée internationale et travaille avec de nombreux collaborateurs institutionnels (musées, bibliothèques municipales et maisons d’édition).

Manifestations 2016

Mis en avant

JOURNEES D’ETUDES ET COLLOQUES

  • Colloque Ronsard et Du Bartas en Europe (projet NWO Lille-Leyde), Anne-Pascale POUEY MOUNOU et l’Université de Leyde (Paul J. Smith), 21 et 22 janvier 2016 – salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3
  • Journée d’études L’entrée d’Alexandre le Grand au théâtre dans les littératures européennes, Catherine GAULLIER BOUGASSAS et Catherine DUMAS, 5 février 2016 – salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3
  • Journées d’études Exil et stratégies d’écriture / Langue unique, langue multiple : le « devenir autre » des littératures francophones, Jean-Christophe DELMEULE et le laboratoire CECILLE (Françoise SAQUER SABIN), 23 février (CECILLE) et 24 février (ALITHILA) 2016 – salle F0.44 Maison de la Recherche Lille 3
  • Journée d’études Transparence et Opacité, Jean-Christophe DELMEULE, 15 mars 2016 – salle F0.44 Maison de la Recherche Lille 3
  • Journée d’études Les appropriations du discours antisémite. Comportements mimétiques et détournements carnavalesques., Maxime DECOUT et le laboratoire CECILLE (Nurit LEVY), 26 mai 2016 – salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3
  • Journée d’études Le roman au temps de Louis XIII, Frank GREINER, 7 juin 2016 – salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3
  • Journée d’études Mahmoud Darwish en littérature comparée, Emilie PICHEROT (avec l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense), à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Date fin novembre communiquée ultérieurement.

SEMINAIRES INTERDISCIPLINAIRES

  • « Ecrire du voyage», Fiona MC INTOSH (avec Grammatica, Discontinuité, Textes et Culture), 1er février 2016 (Université d’Artois à Arras), 11 mars 2016 (salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3), 21 mars 2016 (Université d’Artois à Arras)
  • « Penser le genre», Martine REID avec le laboratoire CECILLE (Guyonne LEDUC, UFR LLCE), 22 janvier 2016 (salle F0.42 Maison de la Recherche Lille 3), 11 mars 2016 (salle F0.41 Maison de la Recherche Lille 3) et 1er avril 2016 (salle F0.41 Maison de la recherche Lille 3)
  • « Un enthousiasme communicatif : la circulation des émotions dans la pensée, les lettres et les arts en Europe, de la Renaissance aux Lumières» (Axe : Etudes Européennes), Caroline JACOT GRAPA (avec le laboratoire CECILLE), 18 mars 2016 (salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3), 25 mars 2016 (salle F1.07 Maison de la Recherche Lille 3) et 21 avril (salle F1.07 Maison de la Recherche Lille 3)
  • « Naissance et chute des empires », Marie-Madeleine CASTELLANI et Karl ZIEGER (avec HALMA-IPEL, STL, Textes et Cultures), 26 février 2016 (HALMA – salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3), 4 mars 2016 (ALITHILA et Textes & Cultures – salle F0.13 Maison de la Recherche Lille 3) et une journée en mai 2016 (STL et HALMA)
  • « Sphère privée, sphère publique », 22 janvier 2016, 18 mars 2016, 29 avril 2016 – MESHS

SEMINAIRES DE LABORATOIRE

  • « Ecrivains et artistes juifs de langue française », Nelly WOLF et Maxime DECOUT (en partenariat avec le laboratoire CECILLE et l’Institut européen Emmanuel Levinas, avec la participation des laboratoires IRHiS, STL, CEAC), 20 janvier 2016 (Susan Suleiman), 3 février 2016 (Maurice Samuels), 16 mars 2016 (Marianne Rubinstein), octobre 2016 (Ivan Jablonka), décembre 2016 (Valérie Zenatti) – salle A1.760 Lille3
  • Séminaire « Tentations cyniques contemporaines : comment peut-on être cynique aujourd’hui ? Ou… comment ne pas l’être ? », Yves BAUDELLE et Stéphane CHAUDIER, 27 janvier 2016, 9 mars 2016, 30 mars, 20 avril 2016 – Médiathèque du Vieux Lille
  • Séminaire « Théorie et pratique des échanges culturels : l’exemple franco-autrichien », Karl ZIEGER, 29 avril 2016 et et 20 mai 2016.

AUTRES SEMINAIRES

  • Séminaire sur la Philautie, Charles-Olivier STIKER METRAL et l’Université de Paris IV (Anne-Pascale POUEY MOUNOU), 5 février 2016 – Université Paris-Sorbonne
  • Séminaire « Rabelais et Fischart. Poétique, traditions, réception. », Elsa KAMMERER et Anne-Pascale Pouey Mounou (Paris IV), avec la Ludwig-Maximilians-Universität de Munich (Beate Kellner, Jan-Dirk Müller), 18-19 mai 2016 – Munich, Schloss Nymphenburg
  • Séminaire « Genre et autorité », Martine REID avec Frédéric REGARD (Département d’anglais, Paris IV) et Anne TOMICHE (Littérature comparée, Paris IV), 7 novembre 2015 (Dominique Maingueneau), 11 décembre 2015 (Nathalie Heinich), 22 janvier 2016 (Susan Suleiman), 12 février 2016 (Gisèle Shapiro), 18 mars 2016 (Florence Klein) ; suivi d’une journée d’études, « Le genre des signatures », le 13 mai 2016 – Maison de la Recherche Paris IV

Les cours comme lieux de rencontre et d’élaboration des langues vernaculaires à la Renaissance (1480-1620)

langues_vernaculairesNous avons le plaisir de vous annoncer la parution du 4e volume issu du projet Eurolab (Lille-Munich, 2010-2013): Les cours comme lieux de rencontre et d’élaboration des langues vernaculaires à la Renaissance (1480-1620). Höfe als Laboratorien der Volkssprachigkeit zur Zeit der Renaissance (1480-1620), coord. éd. Jean BALSAMO, Anna Kathrin BLEULER, Genève, Droz, 2015 (De lingua et linguis V).

Ce volume a été précédé des trois titres suivants: Imprimeurs et libraires de la Renaissance. Le travail de la langue. Sprachpolitik der Drucker, Verleger und Buchhändler der Renaissance, coord. éd. Elsa KAMMERER, Jan-Dirk MÜLLER, Genève, Droz, 2013 (De lingua et linguis I) L’amorevolezza verso le cose Italiche. Le livre italien à Paris au XVIe siècle, éd. Jean BALSAMO, Genève, Droz, 2015 (De lingua et linguis vol. II). Les mots de la guerre dans l’Europe de la Renaissance, coord. éd. Marie Madeleine FONTAINE, Jean-Louis FOURNEL, Genève, Droz, 2016 (De lingua et linguis III).

Deux volumes sont à paraître en 2017, l’un consacré aux villes plurilingues européennes, l’autre aux langues hybrides.

Journée d’études Mahmoud Darwish

Report  de la Journée d’études Mahmoud Darwish du 30 septembre 2016 à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense à une date ultérieure qui sera communiquée sous peu.

« Ecrivains et artistes juifs contemporains » – Séance 4 (05/10/16) reportée

La séance avec Ivan Jablonka qui devait avoir lieu le 5 octobre est annulée et reportée à une date ultérieure. Le nouveau calendrier des séances vous sera communiqué prochainement.

Le Roman au temps d’Henri IV et de Marie de Médicis

greinerNous avons le plaisir de vous annoncer la parution du (dir.) Franck Greiner, Roman au temps d’Henri IV et de Marie de Médicis, Paris, Classiques Garnier, « Lire le XVIIe siècle », 2016.

Les études réunies dans ce recueil forment un complément utile aux volumes des Fictions narratives en prose de l’âge baroque. Répertoire analytique (Paris, 2014), puisqu’elles poursuivent par la réflexion critique son travail d’inventaire pour mieux faire connaître un épisode fondateur de l’histoire du roman.

Appel à communications : « Emotions, Sentiments, Passions dans les récits d’enfance et de jeunesse »

Journées d’études en Littérature de jeunesse 2016
ALITHILA
Université de Lille Sciences Humaines et sociales
Jeudi 17 et vendredi 18 novembre 2016
Emotions, Sentiments, Passions dans les récits d’enfance et de jeunesse
Dans son Traité des passions de l’Ame, René Descartes estime qu’il n’existe que six « passions primitives » : « l’Admiration, l’Amour, la Haine, le Desir, la Ioye et la Tristesse ; Et que toutes les autres sont composées de quelques unes de ces six, ou bien en sont des especes. » (Article LXIX, p. 94) Les passions du philosophe sont à peu près homologables aux émotions contemporaines dont on peut considérer en première approche qu’elles comportent deux constituants : une expérience subjective (les passions ci-dessus, au nombre de plusieurs dizaines issues de la combinatoire avec les passions de base selon Descartes) et une expression communicative par les gestes, les mimiques, les attitudes, qui exprime l’excitation ou l’inhibition, et en est le signal.
Très tôt, le petit enfant fait l’expérience des émotions de sorte que l’Education Nationale propose aux élèves de la grande section de maternelle (5ans) d’aborder le champ lexical des émotions en précisant toutefois qu’ »il est important de décentrer les élèves de leurs propres émotions. A cet effet, il est conseillé d’utiliser les contes traditionnels […] et des albums de littérature de jeunesse. » (éduscol, ressources pédagogiques, fév. 2014) De fait, les contes traditionnels ne sont pas réputés pour mettre en scène des passions mais plutôt des actions, or le conte Les Fées, pour ne citer que celui-là, a pour motifs la jalousie, l’orgueil, l’amour et la haine. Pour sa part, Gudule publie chez Lito un album intitulé 10 contes d’amour (illustré par Mayalen Goust, 2007), récrivant et regroupant des contes de divers pays sous une même thématique passionnelle. Le célèbre album, qui met en scène la sorcière Cornebidouille (de Magalie Bonniol et Pierre Bertrand, L’école des loisirs, 2003), tourne autour de l’absence de peur face à une sorcière ridiculisée par l’enfant. Les romans de la comtesse de Ségur, ceux d’Hector Malo ou de Tolkien laissent également une large part aux émotions. La littérature d’enfance et de jeunesse ne cesse de faire appréhender aux enfants les émotions à travers celles subies par les personnages des récits qui leur sont destinés.
Au cours de ces journées, les participants pourront entre autres se demander comment ces sentiments, émotions et passions dans les récits pour jeune public sont textualisés par les auteurs, dans quelle mesure ils sont adaptés au public selon l’âge notamment et selon l’époque, comment leurs manifestations sont typifiées et quelles sont leurs structures, selon des approches variées : littéraires, linguistiques, sémiotiques, pédagogiques ou anthropologiques.
Comité d’organisation :
  • Bochra Charnay
  • Thierry Charnay
Les propositions de communication (titre, résumé de 1000 caractères maximum, mots clés, et références bibliographiques) doivent être accompagnées d’une brève biobibliographie (statut, établissement et équipe d’accueil ainsi que les principales publications) sont à adresser au plus tard le 10 septembre 2016 aux adresses suivantes :
  • bochracharnay@aol.com ;
  • bochra.charnay@univ-lille3.fr
  • thcharnay@aol.com
Les communications retenues et présentées lors des journées d’études feront l’objet d’une publication.

La troisième génération et l’écriture après Auschwitz

Affiche SEANCE 4 seminaire-2016La séance avec Ivan Jablonka qui devait avoir lieu le 5 octobre est annulée et reportée à une date ultérieure.

La quatrième séance du séminaire « Écrivains et artistes juifs contemporains » : la troisième génération et l’écriture après Auschwitz, aura lieu le mercredi 5 octobre 2016 de 17h à 19h en face de la Bibliothèque Albert-Marie Schmidt, salle A1.760, bâtiment A, à l’Université de Lille 3.

Conférencier invité : Ivan Jablonka, Professeur d’histoire à l’université Paris XIII

Organisation : proposé par Maxime Decout et Nelly Wolf en collaboration avec Martine Benoit et Andrée Lerousseau

Présentation de la pièce L’Auteur de Tim Crouch

La compagnie Bela Justic présentera le mercredi 29 juin, à 20H, au théâtre du Garage, 28 avenue des Nations-unies, 59100, ROUBAIX, la pièce de Tim Crouch, L’AUTEUR, dans une traduction de Jean-Marc Lanteri.
Avec Ulysse Bosshard, Victor Guillemot, Lola Haurillon et Jean-Marc Lanteri.
Entrée libre et gratuite. Merci de réserver à : cie.belajustic@orange.fr

L’AUTEUR de Tim Crouch

4 des protagonistes d’une pièce de théâtre dont la dernière a eu lieu se retrouvent au milieu du public : il y a l’auteur, l’actrice et l’acteur. Plus un invité-surprise…

Ils viennent de monter une pièce ultra violente qui s’est assez mal terminée.

Les quatre intrumentistes de ce quatuor reconstituent avec le public, dans l’ici et maintenant de la réprésentation, les suites de cette création théâtrale que nous ne découvrirons qu’indirectement, par leurs récits et leurs commentaires.

Sur scène, un espace purement mental se déploie, et un théâtre conceptuel et ludique, grave et comique, s’affirme, dans une forme postdramatique qui nous tient autant en haleine que le plus naïf et le plus efficace des thrillers…

Dialoguant subtilement avec Anéantis de Sarah Kane, Tim Crouch questionne les limites du In yer face theatre qui a irrigué jusqu’à présent le théâtre britannique, et transplante les processus de représentation dans la tête des spectateurs, nous constituant comme co-auteurs actifs du spectacle, comme co-auteurs responsables de toute la violence qui s’y suggère, s’y critique et s’y met en perspective.
Tim Crouch, né en 1964, est acteur, auteur et metteur en scène. Largement inspirées de l’art contemporain et de la performance, ses pièces (Mon bras, Un chêne, l’auteur, England, Adler et Gibb) qui remettent puissamment en question les dogmes naturalistes du théâtre britannique, ont été jouées dans les plus grands théâtres du Royaume-Uni : Traverse theatre, Royal Court et National theatre. Ses spectacles tournent beaucoup aux Etats-Unis et dans le Commonwealth. Il est publié aux éditions Oberon books et Faber and Faber.
Site de Tim Crouch : http://www.timcrouchtheatre.co.uk
Le texte de L’Auteur est à paraître en août 2016 (en diptyque avec Un chêne) aux éditions Les Solitaires intempestifs, dans une traduction de Jean-Marc Lanteri.
Tim Crouch est représenté par Renauld et Richardson( info@paris-mcr.com) dans les pays de langue française, en accord avec United Agents, Londres.

La Trilogie du malentendu de Yasmina Khadra

khadraNous avons le plaisir de vous annoncer la parution de La Trilogie du malentendu de Yasmina Khadra, éd. Ahmed Lanasri, Paris, Editions Publisud, 2016.

Mandiargues – L’entrelacs du corps et du romanesque

mandiargues01Nous avons le plaisir d’annoncer la parution de Mandiargues – L’entrelacs du corps et du romanesque par Caecilia Ternisien, Paris, Hermann, coll. « Savoir lettres », 2016.

Soutenance de thèse d’Arnaud Souty

Monsieur Arnaud Souty soutiendra sa thèse pour le grade de Docteur : Le décadent ou la haine de la démocratie, de Charles Baudelaire à Elémir Bourges. Vendredi 24 juin 2016 à 14h30, à l’Université de Lille 3, Maison de la Recherche, salle des colloques F.013.

Le jury comprendra :

  • Madame Sylvie THOREL, Professeure émérite à l’Université de Lille 3. Directrice de thèse
  • Madame Lola BERMUDEZ MEDINA, Professeure à l’Université de Cadix. Espagne
  • Monsieur Jean-Marie SEILLAN, Professeur émérite à l’Université de Nice Sophia Antipolis
  • Monsieur Sylvain LEDDA, Professeur à l’Université de Rouen et du Havre

Le roman français au temps de Louis XIII

AfficheLa journée d’études « Le roman français au temps de Louis XIII » aura lieu le mardi 7 juin 2016 de 9h30 à 16h à l’Université Lille 3, la Maison de la Recherche, bâtiment F, salle F0.13.

Organisation : Franck Greiner

Programme

Les appropriations du discours antisémite / Comportements mimétiques et détournements carnavalesques

JE-img-2016-05-26La journée d’études « Les appropriations du discours antisémite / Comportements mimétiques et détournements carnavalesques » aura lieu le 26 mai 2016 à l’Université Lille 3, Maison de la Recherche, salle F0.13.

Organisation : Nurit Levy et Maxime Decout

Programme